Covid : 400 000 professionnels prioritaires pour la vaccination

A partir du 24 avril, les travailleurs de plus de 55 ans qui exercent une profession à risques pourront être vaccinés en priorité. Cela représente 400 000 personnes sur les 4,6 millions de travailleurs de la deuxième ligne.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Après les policiers et les enseignants, de nouvelles professions vont bénéficier de la vaccination prioritaire. Le ministère du Travail a publié mardi 20 avril la liste des métiers concernés. Ils sont chauffeurs de taxis, de bus, éboueurs, caissiers, ou encore boulangers, et doivent avoir plus de 55 ans pour bénéficier de cet accès prioritaire pendant deux semaines.

Un soulagement pour les éboueurs et agents d'entretien : "Dans les villes, quand ils balaient les rues, quand ils ramassent les poubelles publiques, il peut y avoir des masques contaminés, et il y a quand même une certaine proximité quand ils sont dans la cabine du camion. Ils sont au moins trois, donc à un moment donné, il y a un contact et ce n'est pas possible autrement", explique Dominique Regnier, secrétaire général des services publics du syndicat Force Ouvrière.

Des critères précis

Pour établir la liste des métiers concernés, le ministère du Travail s’est notamment appuyé sur une étude de l’Institut Pasteur. Elle identifiait début mars les professions les plus à risques face au virus. Parmi les autres critères pris en compte : le travail dans un milieu clos et la difficulté à respecter les gestes barrières.

Une solution efficace pour Pascal Crépey, épidémiologiste à l'Ecole des hautes études en santé publique de Rennes : "On peut aujourd’hui vacciner entre 300 et 400 000 personnes par jour, donc deux semaines pour vacciner ces personnes ça semble raisonnable et réaliste." Ces travailleurs seront vaccinés avec le sérum d'AstraZeneca