Coronavirus : une entreprise bretonne développe un test de dépistage ultra-rapide

A l’aide d’une goutte de sang, ce test promet un résultat au bout de 15 minutes seulement. Cette innovation est actuellement soutenue par le ministère des armées qui le finance à hauteur d’1 million d’euros.   

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Près de Rennes, l’entreprise NG Biotech tourne à plein régime pour fabriquer au plus vite un maximum de tests de détection rapide du Covid-19. Les tests utilisés jusque-là permettaient de révéler la présence du virus. Ce nouveau test sérologique en bandelette, détecte à partir de 5 jours après les premiers symptômes, les anticorps produits par l’organisme pour se défendre contre le virus. D’ici 15 jours, les premiers tests sortiront de l’usine, pour répondre aux commandes de l’Etat. "On va augmenter jusqu’à 2 millions de tests par mois", confirme Milovan Stankov Poges, à la tête de cette entreprise. 

Un test évalué et validé 

Avant d’être produit en masse, ce test, qui a obtenu le marquage CE, a été évalué cliniquement et validé dans plusieurs services hospitaliers, dont l’Hôpital Bicêtre. "Ce test français a plusieurs avantages : le premier c’est que c’est un test qui a été validé sur nos patients (…) Le deuxième point, c’est que c'est un test qui est tout-en-un c’est-à-dire qu’on n’a pas besoin d’équipements particuliers pour le réaliser", selon le docteur Thierry Nass, microbiologiste à l’hôpital Bicêtre en région parisienne. 

L’enjeu de ce test est double : vérifier l’immunité des personnes à risques et celle des soignants. "Ces tests vont être extrêmement importants parce qu’ils vont permettre d’évaluer la séroprévalence de la population et de pouvoir faire un déconfinement ciblé ", affirme ce spécialiste. Pour l’instant, ce test, qui coûte entre 10 et 15 euros, est réservé aux professionnels de santé.