©Capture d'écran
©Capture d'écran

Une nouvelle plateforme en ligne dédiée à l'endométriose

Pour aider les femmes souffrant d’endométriose, la Société de chirurgie gynécologique et pelvienne s’associe à une entreprise lyonnaise et lance EndoZiwig, une plateforme en ligne dédiée à cette maladie.  

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Alors qu’elle touche près d’une femme sur dix, l’endométriose est une maladie encore mal connue. La douleur associée aux règles a longtemps été banalisée, ce qui a retardé le diagnostic de cette maladie pour de nombreuses femmes. 

Mais les choses commencent à bouger ! Pour aider les femmes atteintes de cette maladie, une plateforme en ligne vient de voir le jour : EndoZiwig

Ce site a été imaginé par une entreprise lyonnaise et développé en collaboration étroite avec la Société de chirurgie gynécologique et pelvienne (SCGP). L'objectif est d'offrir un meilleur suivi médical aux patientes déjà diagnostiquées, mais également à celles en attente de diagnostic. 

A lire aussi : L’endométriose enfin au programme des étudiants en médecine

Lutter contre l’errance médicale

Une femme atteinte d’endométriose peut attendre plusieurs années avant qu’un diagnostic ne soit posé. Une errance médicale d’autant plus lourde que les symptômes de cette maladie peuvent être très handicapants. 

Endoziwig propose à la patiente de répondre à un questionnaire détaillé sur ses symptômes. Ensuite, “l’intelligence artificielle donne une estimation de son risque et une orientation vers le professionnel de santé le plus adapté” , détaille Gilles Doumer, patron de l’entreprise française qui a développé la plate-forme, au journal Le Parisien

Un suivi personnalisé 

Une fois le dossier médical rempli, il est transféré au praticien concerné. Ainsi, ce dernier a accès à toutes les informations sur l’état de santé de sa patiente. Un gain de temps selon l’entreprise qui souhaite “éviter à des patientes de faire des kilomètres de route, parfois pour rien. La plupart arrivent exténuées dans le cabinet et sont parfois fatiguées de devoir détailler leur dossier à chaque nouvelle consultation.”

En savoir plus : endo.ziwig.com