Vite Ma Dose : attention, la plateforme a été usurpée par des "antivax"

Le site Vite Ma Dose développé par le fondateur de CovidTracker permet de trouver des créneaux de vaccination. Mais un faux site portant le même nom a été usurpé par des anti-vaccins.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Page d'accueil du véritable site vitemadose.covidtracker.fr
Page d'accueil du véritable site vitemadose.covidtracker.fr  —  Crédits : Capture Ecran vitemadose.covidtracker.fr

Attention à ne pas vous tromper d’adresse ! Le site vitemadose.covidtracker.fr, créé par Guillaume Rozier, vous permet de trouver des créneaux de vaccination "facilement et rapidement" via les différentes plateformes de rendez-vous en ligne.

Ce n’est pas le cas de son double frauduleux : "le nom de domaine vitemadose[point]fr* a été racheté par des anti vaccins" alerte le jeune ingénieur dans un Tweet. "N’y allez pas", écrit-il ensuite. Capture écran à l’appui, il montre que ce site ne donne pas accès à des rendez-vous de vaccination mais s’affiche comme une "page de promotion de la connaissance sur la vaccination covid-19".

A lire aussi : Qui est le créateur de CovidTracker, un outil de suivi de l'épidémie qui connaît un grand succès ?

Un nom de domaine acheté anonymement

Comment est-ce possible ? Avant de créer Vite Ma Dose, Guillaume Rozier a élaboré le site Covidtracker, un outil de suivi de l’épidémie de covid. L’outil Vite Ma Dose a donc été intégré dans ce site, d’où son nom de domaine vitemadose.covidtracker.fr.

L’autre adresse a été achetée le 3 avril, par une personne anonyme, selon le site Who.is. Initialement, il renvoyait vers le site officiel de covidtracker. Mais depuis quelques jours, le ton est bien différent.

48 min de vidéo obligatoires

La plateforme rappelle d’abord que "se faire vacciner contre la covid-19 est une décision importante" et que "toute personne doit pouvoir prendre cette décision avec un avis éclairé".

Puis, pour accéder au site de réservation officiel, il faut visionner une vidéo de 48 minutes intitulée "Les technologies vaccinales à la loupe". On y voit Christian Vélot, généticien moléculaire membre du Comité de recherches et d’informations indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), une association anti-OGM, tenir des propos inquiétants sur les vaccins à ARN messager, qu’il appelle "vaccins génétiquement modifiés".

Une fois la vidéo terminée, la page affiche le message "Vous venez de regarder la vidéo du Dr Christian Vélot. Si vous désirez prendre un rendez-vous de vaccination, veuillez suivre ce lien". Lien qui renvoit enfin vers le véritable site.

Des propos problématiques

Interrogé par le Huffpost, le CRIIGEN dit ne pas être directement à l'origine de ce site frauduleux mais en assume le principe. L’association se défend par ailleurs d’être pro ou anti vaccin. Mais qualifier les vaccins à ARN messager de "remède" pouvant s’avérer "pire que le mal" est problématique.

Surtout quand les preuves scientifiques en faveur de l’efficacité et de l’innocuité de ces vaccins s’accumulent et quand la communauté scientifique reconnaît qu’ils sont indispensables pour combattre l’épidémie.

Comment agir contre cette usurpation d’identité ? Ne pas se rendre sur le site frauduleux, ni faire référence à son adresse mais diffuser celle du véritable site (vitemadose.covidtracker.fr), conseille Guillaume Rozier dans un tweet.

Même consigne sur Twitter, où seul le compte @ViteMaDose_off est associé au véritable site. Les usagers de ce réseau social peuvent en revanche signaler le compte @/ViteMaDose* associé au site frauduleux.

--

*Nous n’écrivons pas ici l’adresse du site frauduleux en toutes lettres pour ne pas favoriser son référencement sur les moteurs de recherche.