Qui est le créateur de CovidTracker, un outil de suivi de l'épidémie qui connaît un grand succès ?

CovidTracker est un outil permettant de suivre l'évolution de l'épidémie en France et dans le monde. Voici le portrait de son fondateur, Guillaume Rozier jeune informaticien de 24 ans.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Guillaume Rozier a 24 ans, il est ingénieur diplômé depuis seulement 6 mois et suivi par plus de 36 000 personnes sur le réseau social Twitter, dont le ministre de la santé Olivier Véran. Il est le fondateur de CovidTracker et lorsque vous tapez son nom dans Google, vous obtenez environ 600 000 résultats.

Un traqueur de données !

CovidTracker est un site qui a la cote avec ses 10 millions de vues recensées au mois de janvier. Ce site est une initiative citoyenne, un outil intuitif et pédagogique pour suivre l’épidémie et la campagne vaccinale.  

C'est en Savoie, et plus particulièrement, dans le petit village de Planaise, que se confine Guillaume, ce surdoué, dans la maison familiale, loin de son appartement parisien. 

"C’est depuis ma chambre, que j’ai développé CovidTracker et qu’on crée de nouvelles fonctionnalités au quotidien…. Ici sur la gauche par exemple on a la base de données fournie par SPF avec le nombre de personnes admises en réa chaque jour. Au milieu on a un algorithme que j’ai développé qui va utiliser ces données pour générer des visualisations de données et à droite on a le résultat qui est donc un graphique qui présente le nombre d’admissions chaque jour, en France".

Une curiosité d'étudiant  

Au départ Guillaume n’a jamais eu l’ambition de créer CovidTracker, c'était une curiosité d'étudiant en école d'ingénieurs en informatique, spécialisé en big data. Cela s’est fait très progressivement, en mars dernier, il a partagé un graphique avec sa famille et ses amis. Puis ces derniers lui ont demandé des mises à jour et de nouvelles visualisations.

Guillaume a alors créé un site qui est devenu CovidTracker. Aujourd’hui il propose des informations par région, par département mais aussi des outils comme Vaccin Planner, pour estimer de façon personnalisée la date à laquelle vous pourriez être vacciné.

L’objectif étant de rendre accessible des choses très obscures pour le grand public. 

Un hobby qui prend du temps

Guillaume passait ses soirées, ses week-ends sur ce site puisqu’il télé-travaille en parallèle. Ce travail bénévole lui prenait énormément de temps, heureusement il n'est plus tout seul et d'autres bénévoles passionnés l’ont rejoint. Ils sont 9 à ce jour. Ils viennent de toute la France et ne se sont jamais vus hormis à travers un écran.

Leur travail fait office de référence et CovidTracker est consulté par certains hôpitaux, Olivier Véran a même décroché son téléphone pour féliciter Guillaume.

Sollicitations médiatiques

En quelques mois, il est passé de l’anonymat le plus total à des sollicitations médiatiques presque quotidiennes.

"Je ne pensais pas qu’un jour je prendrais la parole en public, je n'imaginais pas du tout qu’un jour je serais sur un plateau télé, ça m’a beaucoup surpris, ça m’a beaucoup changé. Il y a un an j’étais beaucoup plus timide, maintenant je pense que je suis plus à l’aise. 

Par exemple, j’ai une lampe qui sert à m’éclairer pour mes interventions médiatiques, je peux donc mettre mon téléphone et me filmer, j’ai un éclairage de meilleure qualité. J’ai aussi dû acheter du maquillage pour gommer ma peau et la rendre moins brillante à l’image".

Une passion pour les chiffres

Marc, le père, est ingénieur, Sylvie, la mère est professeur de physique en classe préparatoire et la création de ce site internet ne les étonne pas du tout.

"ll a toujours eu cet intérêt pour les chiffres. Très jeune il a eu une station météo, ce n'était pas pour faire la grenouille et prédire le temps du lendemain, c’était vraiment pour obtenir les données, les traiter et puis les montrer en les publiant sur des sites web, il était adolescent…

Guillaume quelqu’un de très droit, il ne roule pour personne… Il a son autonomie et son côté très exigeant avec lui-même et humble. Ce qu’il fait il le fait avec toute son âme, toute sa compétence et c’est ça qui est important". 

Guillaume est heureux de contribuer à une meilleure compréhension de la crise sanitaire mais il espère très vite pouvoir supprimer CovidTracker, cela signifierait la fin de l'épidémie !