Centre-ville de Dax, dans les Landes, où les restrictions sont maintenues jusqu'au 6 juillet.
Centre-ville de Dax, dans les Landes, où les restrictions sont maintenues jusqu'au 6 juillet. Crédits Photo : © Great Pics - Ben Heine / Shutterstock

Variant Delta : les Landes maintiennent des mesures de restrictions jusqu'au 6 juillet

Le département des Landes, le plus touché par le covid actuellement, ne lève pas les restrictions comme le reste du pays ce 30 juin. Les jauges et les rassemblements limités sont maintenus jusqu’au 6 juillet.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

La fin des restrictions en France… sauf dans les Landes. Le département le plus touché de France par le covid maintient les dernières restrictions du confinement au moins jusqu’au 6 juillet, a annoncé le 30 juin la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer.

Les Landes resteront donc "en phase 3", qui implique notamment le maintien des jauges maximales dans les espaces clos.

Jauges et rassemblements limités

Concrètement, a détaillé la préfète, alors que les jauges sont supprimées dans le reste du pays ce 30 juin, le département des Landes :

  • limite toujours les rassemblements à 10 personnes sur la voie publique,
  • maintient les jauges à 65% dans les cinémas et salles de spectacle,
  • maintient les jauges à 50% dans l'intérieur des restaurants et casinos,
  • conserve la limite fixée à 4m2 par personnes dans les magasins.

A lire aussi : Portugal, Thaïlande, Sydney... ces villes et ces pays qui reconfinent

45% de variant Delta

Principal responsable de ce report du déconfinement total : le variant Delta, dont la proportion est "sensiblement plus forte" qu'ailleurs et qui est responsable depuis plusieurs semaines d’une hausse locale de l’épidémie de covid.

Selon Didier Couteaud, délégué départemental de l'Agence Régionale de Santé, le pourcentage "avéré" de ce variant tourne actuellement autour de 45%. Il a par ailleurs annoncé la présence de sept clusters dans le département, cinq en entreprises et deux dans des Ehpad.

Poursuivre la vaccination

"La situation sanitaire est stabilisée mais très atypique" par rapport au reste du pays, avec "un taux d'incidence qui oscille autour de 50 (cas pour 100.000 personnes), le seuil d'alerte", a détaillé la préfète, expliquant que "le département des Landes a été peu impacté par le covid jusqu'à présent", et a donc "une immunité collective faible".

Cécile Bigot-Dekeyzer a enfin insisté sur l'importance de la vaccination, même si le taux de vaccination du département est de 58%, "un des plus élevés de France mais il est nécessaire qu'il progresse encore".