Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Pablo Crusellas

Pour Arnaud Fontanet, l’été sera "tranquille" si on atteint 5.000 cas de covid mi-juin

Le nombre de nouveaux cas par jour et les hospitalisations doivent encore chuter pour aborder l’été de manière plus sereine, selon l’épidémiologiste Arnaud Fontanet pour qui le port du masque doit être maintenu.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les Français pourront-ils passer "un été tranquille" ? Pour l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, il faudrait pour cela que le nombre de cas journaliers de covid passe en dessous de la barre des 5.000 au 15 juin.

5.000 cas et 200 hospitalisations par jour

"Si on arrivait à descendre au 15 juin en dessous des 5.000 cas, à 200-100 hospitalisations par jour, on basculerait vraiment dans une nouvelle ère de l'épidémie. On serait dans un autre schéma qui nous permettrait de passer un été beaucoup plus tranquille", a-t-il ainsi déclaré.

A lire aussi : Vaccin anti covid et vacances : comment s’organiser ?

La menace des variants

Et si ce n’est pas le cas ? "Si on reste dans une zone de 10.000 - 15.000 cas par jour, là, on ne peut pas dire ce qui se passera pendant l'été parce qu'un variant de type indien qui arriverait en territoire français pourrait rendre la situation difficile", a poursuivi le spécialiste.

Trop tôt pour enlever le masque

Quant à la question du masque, que le gouvernement espère faire tomber en extérieur dès cet été, il est pour le professeur Fontanet "trop tôt" pour l’envisager, même pour les personnes vaccinées car cela encouragerait les autres de faire de même.

"Il faut atteindre les 60% de vaccinés de la population générale, on commencera à entrer dans des zones beaucoup plus confortables", a-t-il dit. A ce jour, 32% de la population a reçu au moins une dose et 14% a reçu une vaccination complète de deux doses.

La tendance est à la baisse

Le 20 mai, la France comptait 15.415 nouvelles contaminations et 709 admissions à l’hôpital. Une tendance à la baisse puisque le nombre de nouveaux cas moyen sur une semaine chute de 19% par rapport à la semaine dernière et celui des hospitalisations de 12%, selon les chiffres de CovidTracker.

En réanimation aussi, le nombre de malades du covid-19 a chuté et les services comptaient ce 20 mai 3.769 patients covid.