Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Olena Yakobchuk / Shutterstock

Cas-contact, test positif, isolement ... quelles sont les nouvelles règles ?

Les règles d’isolement en cas de contact avec une personne malade changent avec la vaccination. Quand s’isoler ? Combien de temps ? Que risquez-vous si vous ne respectez pas l’isolement ? On fait le point.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Que faire si vous êtes cas-contact ? Et si vous êtes testé positif ? La consigne est-elle la même pour les vaccinés et les non-vaccinés ? Difficile parfois de s’y retrouver, d’autant que de nouvelles règles viennent d’être décrétées.

Jusqu’ici, toute personne cas-contact était invitée à s’auto-confiner pendant 10 jours, même en cas de test négatif. En effet, il est possible d’être contagieux avant d’être positif au covid. Et toute personne testée positive devait aussi s’isoler pendant 10 jours et prévenir ses contacts.

A lire aussi : Pass sanitaire, mode d’emploi

Test positif : isolement obligatoire

Mais la nouvelle loi, validée par le Conseil d’Etat et en passe d’être adoptée, change la donne. Quatre situations sont désormais possibles :

  • 1ère situation : vous êtes testé positif au covid et vous n’êtes pas vacciné, ou pas complètement vacciné

Vous devez vous placer à l’isolement pour une durée de 10 jours, dans un lieu d’hébergement défini. Cet isolement recommandé devient désormais une obligation soumise à des contrôles.

Vous ne pourrez sortir qu’entre 10h et 12h et en cas d’urgence. Ces heures de sortie seront aménageables en cas de justification de contraintes familiales ou personnelles. Des contrôles seront possibles dans le lieu concerné sauf la nuit de 23h à 8h, et pendant la période d'autorisation de sortie entre 10h et 12h.

L'isolement pourra s'achever plus tôt en cas de test PCR négatif. Les personnes qui ne respectent pas l'isolement seront passibles d'une contravention de quatrième classe, jusqu'à 1.500 euros. Un recours sera néanmoins possible devant le juge des libertés et de la détention, qui devra statuer dans un délai de 72 heures.

  • 2e situation : vous êtes testé positif au covid et vous êtes complètement vacciné (deux doses de vaccin ou une dose après une infection au covid)

La consigne est la même que si vous n’êtes pas vacciné. Vous devez vous isoler et cet isolement est soumis à des contrôles, exactement comme dans la 1ère situation.

Les vaccinés ne sont plus cas-contact

  • 3e situation : vous êtes cas-contact non vacciné ou pas complètement vacciné

Vous devez vous isoler pendant au moins sept jours, même en l’absence de symptômes. Vous devez réaliser un test soit immédiatement si vous vivez avec la personne malade dont vous êtes contact, soit sept jours après le dernier contact avec cette personne. Cet isolement n’est pas soumis à un contrôle.

  • 4e situation : vous êtes cas-contact mais complètement vacciné

Vous n’êtes pas soumis à un isolement si votre test covid est négatif. Vous devrez uniquement vous isoler en cas de test positif.

Cette dernière situation est le seul assouplissement autorisé aux personnes vaccinées. Il s’appuie sur des données scientifiques, qui montrent que la vaccination anti-covid diminue bien le risque de contamination et de transmission du virus. Ainsi, une étude israélienne menée en conditions réelles, mise en ligne en pré-publication le 16 juillet, montre qu’au sein d’un même foyer, une personne vaccinée et contaminée au covid n’a que 4% de risque de transmettre le virus à une deuxième personne vaccinée. Ce chiffre grimpe en revanche à 59% entre deux personnes du même foyer non-vaccinées.