1. / Insolite

Demodex, ces acariens qui vivent sur notre visage

Un nouveau candidat à l'élection présidentielle ; la campagne de l'ONU contre les violences faites aux femmes ; des photos de tétons tatoués après un cancer du sein ; une jeune femme assume son eczéma sur les réseaux sociaux ou encore des acariens sur notre visage... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le

Demodex, ces acariens qui vivent sur notre visage

Portrait de Hugo Horiot président

Hugo Horiot est autiste et en attendant d'être président, il est le vice-président du CCNAF, le Comité consultatif national d'autistes de France, un groupe d'autistes bénévoles oeuvrant pour la participation directe des autistes avec les pouvoirs publics. Hugo a annoncé sa candidature sur Twitter il y a trois jours.

Il n'a pas encore vraiment de programme et attend les 500 parrainages mais il a rédigé un manifeste sur fond de liberté, égalité, fraternité : "La liberté ne peut exister dans un régime où la différence est stigmatisée et exclue. Comment croire à un monde inclusif pour chacun, quand dès l'enfance, une simple différence neurobiologique ou un handicap est un passeport pour l'exclusion, un barrage à l'emploi pour les adultes ?"

Ces derniers temps, les personnes autistes ont été malmenées dans les médias. Vanessa Burggraf, chroniqueuse de l'émission "On n’est pas couchés", a comparé les autistes à des gens "pas très en forme" et même "très cons" alors que François Fillon a affirmé sur la même chaîne dimanche dernier qu’il n'était "pas enfermé, pas autiste", une manière pour lui de dire qu'il savait entendre les voix qui s'élevaient de son camp, qu'il était lucide, sous-entendant ainsi que les autistes ne le sont pas. L'expression n'est pas passée inaperçue et les associations ont affiché leur mécontentement, l'une d'elle a d'ailleurs saisi le CSA.

Depuis, sur les réseaux sociaux, est apparu le hashtag "#Je Suis autiste", sur le mode du fameux "Je Suis Charlie"… Un hashtag sur lequel se partage la colère des personnes autistes, déconsidérées, humiliées et où on apprend que Mme Fillon est marraine de l'association Asperger Aide. En matière de communication, il faut mieux faire et pourquoi pas faire entrer la prise en charge de l'autisme dans la campagne.

 

La lutte contre les violences faites aux femmes

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, l'ONU a souhaité "faire le point sur les luttes réalisées et surtout de préparer l'avenir".  La lutte féministe est encore vaste et s'inscrit sur des terrains très variés.

  • Facebook
    - ONU mujeres
    Nous sommes tous des femmes ! ONU Femmes / Nous comptons sur toi pour éradiquer la violence envers les femmes à travers le monde.

Dans un clip de l'ONU, nous sommes dans l'intimité d'un couple dont la femme a été victime de violences. Le film remonte le temps en se focalisant sur l'homme qui, avant de devenir violent, a été un jeune homme, un ado, un grand garçon, un enfant, un petit garçon, un bébé, un foetus… Et à l'origine de tout, il y a une femme, une mère.

Messieurs, les femmes sont donc vos mères, vos soeurs, vos filles... D'où le slogan,"Nous sommes tous des femmes". Faisons donc cesser ces violences.

 

Une préoccupation féminine à travers les réseaux sociaux…

Les réseaux sociaux, Facebook en particulier, sont très frileux à l'idée de laisser voir un téton. De nombreuses photos de femmes allaitant leurs enfants ont ainsi été censurées. Mais il existe une exception. Une page présentant des photos de seins a d'abord été censurée par Facebook.

Mais le réseau s'est excusé et a permis la republication des photos. Les mamelons présentés sur les photos sont en réalité des tatouages réalisés par une tatoueuse professionnelle qui propose ses services aux victimes et survivantes d'un cancer du sein.

  • Facebook
    - Adept Tattoos
    Des tatouages pour recréer des mamelons chez des femmes atteintes de cancer du sein.

 

Une jeune femme assume son eczéma sur les réseaux sociaux

Sur Instagram, une jeune femme assume un problème qui touche tout le monde : hommes, femmes et enfants. Il s'agit de l'eczéma, la plus fréquente des maladies de peau qui touche jusqu’à un enfant sur quatre selon les estimations. L'eczéma est une maladie inflammatoire chronique qui provoque des démangeaisons et qui se manifeste par des boutons, des rougeurs qui grattent intensément.

Cette blogueuse britannique, Cary, fait partager différentes phases qu'elle peut traverser. Son objectif est de rappeler que tout le monde a de bons jours et des moins bons et même si on a tendance à montrer une jolie facette de soi sur les réseaux, on peut tout assumer.

 

Un compagnon de vie…

Le Demodex est une petit bête qui nous accompagne tous. Il s'agit d'une micro-araignée qui vit sur notre visage, à la racine des cils et sourcils notamment mais aussi des cheveux... Le Demodex est un acarien, invisible à l'œil nu. Le plus grand Demodex mesure 0,4 mm.

Sponsorisé par Ligatus