1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Alimentation de la femme enceinte : les promesses du bio

Le bio attire de plus en plus de consommateurs, et parmi ces nouveaux consommateurs se trouvent les femmes enceintes. La grossesse est une période où la femme s'occupe un peu plus d'elle et se sent en parallèle investie d'une mission : donner le meilleur d'elle-même à son futur bébé ! D'où une remise en cause de ses habitudes alimentaires, et de ses choix d'aliments. Et le bio semble répondre à cette attente.

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation de la femme enceinte : les promesses du bio

Chronique de Solveig Darrigo du 16 novembre 2009
 

Le bio ne revendique pas de "résultats" supérieurs au conventionnel, que ce soit au plan gustatif ou nutritionnel. L'avantage d'une alimentation bio pour les femmes enceintes est surtout la non-utilisation de produits chimiques dans l'agriculture biologique.

Une étude de l'Institut national de recherche agronomique (Inra) a montré qu'un Français moyen ingérait près d'1,5 kg par an d'additifs (colorants, conservateurs) de pesticides et autres produits polluants. Quand on sait que durant une grossesse, un bébé se nourrit par l'intermédiaire du placenta, et que de nombreuses substances traversent ce placenta, on comprend que la femme enceinte souhaite limiter leur présence !

Femmes enceintes : privilégiez le bio

Les femmes enceintes commencent par acheter des fruits et des légumes bio (comme la plupart des consommateurs). Leur bonus pour la future maman : ils contiennent moins d'eau et sont plus nourrissants (matière sèche plus élevée), ce qui est utile en cas de nausées ou de "ventre plein". Elles peuvent même les manger avec leur peau (pas de pesticides), où sont concentrées les vitamines. Notamment la vitamine B9 très importante pendant la grossessepour prévenir une spina bifida.

Les aliments complets sont plus représentés. Ils ont l'avantage d'être plus riches en sels minéraux, vitamine B et en fibres, très utiles pour lutter contre la constipation dont souffrent plus les femmes enceintes. La biodiversité permet aussi de varier les plaisirs. Ainsi, au rayon des féculents, le bio propose de nombreuses céréales, souvent oubliées (millet, orge perlé…) et des légumes secs accusés à tort de tous les maux (lentilles, corail…). Cela change des pâtes !

Il existe aussi des aliments bio nettement moins connus, qui répondent aux besoins nutritionnels de la femme enceinte. Certains permettent aussi de lutter contre les petits maux de la grossesse. Par exemple, dans les farines bio, la présence de farine de riz complet, dépourvue de gluten (présent dans la farine de blé classique), est très digeste, très légère tout en étant nourrissante (riche en glucides lents, fibres, sels minéraux). Du coup la femme enceinte ne ressent pas de lourdeur.

Les purées d'oléagineux d'amandes, de noisettes, de sésame sont aussi intéressantes car elles procurent de précieuses graisses végétales utiles pour la construction du cerveau du bébé et une mine de sels minéraux (magnésium, calcium) et de fibres indispensables aux futures mamans ! Ces purées sont en quelque sorte de "super graisses végétales", qui peuvent servir à la confection de sauces, pour lier un potage, pour remplacer le beurre dans une pâte à tarte...

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Livres :

  • Recettes bio pour futures mamans
    Solveig Darrigo-Dartinet, Myriam Gauthier-Moreau
    Ed. Vigot, octobre 2009
  • Attendre bébé
    René Frydman, Christine Schilte
    Ed. Hachette pratique, édition 2010
  • Mon carnet de neuf mois de recettes
    Ursula Freiss, Michel Langot
    Ed. Mango, septembre 2007
  • Comment bien manger
    "Pendant ma grosesse pour mon bébé demain"
    Béatrice de Reynal
    Ed. Vuibert, septembre 2010