1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Poux

Un aspirateur pour en finir avec les poux

Ca ressemble à un salon de coiffure… mais c'est un centre anti-poux, le premier du genre a ouvert ses portes à Paris il y a quelques mois. Sa promesse : éradiquer en une seule séance les nuisibles de la tête de nos enfants grâce à une nouvelle machine.

Rédigé le

Un aspirateur pour en finir avec les poux

Ils mesurent à peine quelques millimètres mais il suffit d'en trouver un sur une tête pour affoler une famille entière… Les poux sont la bête noire des parents. "Cela fait un an que j'essaie de traiter ma fille et je n'y arrive pas… J'ai tout essayé en pharmacie : des produits en spray, la lavande, des produits naturels, du vinaigre… Rien ne fonctionne !", explique Maud, une mère de famille.

Elle espère trouver la solution dans un salon spécialisé qui utilise un aspirateur à poux : une machine importée des Etats-Unis. Concrètement, de l'air chaud, à 58°, est d'abord pulsé sur les poux et les lentes, ce qui les déshydrate. Puis l'aspirateur entre en jeu et aspire les cadavres de parasites. Enfin, le "nettoyeur" retire les lentes au moyen d'un peigne. La séance se termine par un ultime brossage au peigne fin pour éliminer les parasites récalcitrants. Dans ce salon, la séance est tout de même facturée 99 euros pour les cheveux longs, 79 euros pour les cheveux courts.

À ce jour, en France, aucune autorité sanitaire ne s'est prononcée sur l'efficacité de l'aspirateur à poux. Mais elle soulage visiblement les parents, prêts à tout pour se débarrasser de ces petites bêtes. Car depuis des années les poux ont appris à se protéger, y compris contre de puissants insecticides, comme le DDT, le dichlorodiphényltrichloroéthane. "Les poux sont résistants depuis 1952 au DDT. Après, il y a eu beaucoup d'autres produits insecticides, notamment à base de pyréthrines, très efficaces. Mais rapidement, les poux sont devenus résistants. Et aujourd'hui, ces produits ne marchent plus", explique le Dr Arezki Izri, parasitologue à l'hôpital Avicenne (AP-HP).

Colorer ses cheveux, les enduire de pétrole, de vinaigre ou de mayonnaise n'y changera rien… Car si le pou résiste à tout, c'est grâce à son système de défense très ingénieux. "C'est tout le corps du pou qui joue le rôle de poumon. Et le pou est capable de fermer cet orifice respiratoire complètement et de faire de l'apnée. Il a des réserves d'oxygène suffisamment importantes. Donc c'est pratiquement impossible d'étouffer un pou", estime le Dr Arezki Izri.

Aujourd'hui, parmi les multiples produits vendus en pharmacie, les traitements les plus recommandés sont ceux à base d'huile, qui permettent de noyer les poux. Il existerait même un médicament contre ces insectes. Une molécule déjà utilisée pour traiter d'autres parasitoses. Mais elle n'a pas reçu l'autorisation de mise sur le marché comme traitement anti-poux.