Fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid: 44 euros pour un PCR
©Alex Kh

Fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid: 44 euros pour un PCR

A partir du 15 octobre, les tests de dépistage du Covid-19 ne seront plus gratuits. Les personnes vaccinées ou ayant un motif médical ne sont pas concernées par cette mesure.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

L'annonce avait été faite en juillet par Emmanuel Macron, elle a été confirmée la semaine dernière par le Premier ministre Jean Castex.

A lire aussi : Covid : le conseil scientifique préconise des dépistages chaque semaine en primaire

44 euros pour un test PCR

A partir du 15 octobre, les personnes majeures non vaccinées devront régler de leur poche  44 euros pour un PCR en laboratoire, ou 25 euros pour un antigénique en pharmacie.

Ces examens étaient jusqu'alors entièrement pris en charge par l'Assurance maladie.
"La logique est de rembourser les tests liés à des motifs réellement médicaux, et de continuer à inciter à se faire vacciner", a insisté le Premier ministre.

Les exceptions

Les tests continueront d'être remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées, soit sur prescription pour les autres. La gratuité devrait aussi être maintenue pour les mineurs.

Relancer la vaccination

Jusqu'ici la France était l'un des rares pays du monde à ne pas exiger de symptômes ou d'être cas contact pour rembourser intégralement les tests PCR. Une politique qui a un coût: 6,2 milliards d'euros cette année.

Cette mesure est censée encourager la vaccination, mais aussi alléger la facture du dépistage, qui devrait s'envoler à 6,2 milliards cette année, après les 2,2 milliards dépenses en 2020.