Escarres : quand la peau se nécrose

Les escarres sont provoquées par une mauvaise irrigation sanguine liée à une pression prolongée. Elles apparaissent sur des zones de pression telles que les fesses ou les talons et peuvent concerner les personnes de tout âge.

Yan Di Meglio
Rédigé le
Comment soigner les escarres ?
Comment soigner les escarres ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

La patiente a été opérée de la hanche. Pendant sa convalescence des escarres sont apparues.

"Au départ, ça commence comme une simple rougeur. Ça peut paraître anodin mais si on voit une rougeur sur des points d’appuis, talons, fesses, hanches, ça peut être le début d’une escarre", explique le Dr Raphaëlla Baumann, dermatologue à l'hôpital Rothschild, à Paris.

L'escarre est une compression qui va induire une diminution de la vascularisation et provoquer un manque d’oxygénation des tissus, donc une nécrose tissulaire et une perte de substance cutanée.

Nettoyer la plaie

Pour favoriser la cicatrisation de la peau, une infirmière change les pansements de cette patiente au moins tous les deux jours.

"Les plaies chroniques sont lavées à l’eau et au savon doux, ce n'est pas un pansement stérile. On va rincer ensuite", précise Morgane Petit, infirmière à l'hôpital Rothschild.

Pour résorber l’escarre, il faut régulièrement enlever la fibrine, cette substance jaune qui recouvre la plaie.

"C’est une protéine filamenteuse induite par le processus inflammatoire, elle va empêcher la cicatrisation.
Le travail de l’infirmière est très important dans les soins locaux. On a beau mettre n'importe quel pansement dessus, si la détersion de la fibrine n’est pas faite, ça a peu de chance de cicatriser",
rappelle Morgane Petit.

Renouveler les pansements

Une fois les plaies en voie de cicatrisation nettoyées, l’infirmière repose de nouveaux pansements.
Un premier bandage permet de tenir le pansement. L’autre bande aide à la guérison en améliorant la circulation sanguine.

Pour bien soigner les escarres, il est très important de soulager les points d’appuis. C’est le travail de l’ergothérapeute, qui intervient chaque jour au chevet des patients. Il aide les patients à changer de position régulièrement pour favoriser la cicatrisation.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !