1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Certificat médical : l’Ordre des médecins épingle les clubs sportifs

Le Conseil National de l’Ordre rappelle que les certificats médicaux ne doivent être renouvelés que tous les trois ans.

Rédigé le , mis à jour le

Certificat médical : l’Ordre des médecins épingle les clubs sportifs
Certificat médical : l’Ordre des médecins épingle les clubs sportifs

Chaque année, votre club sportif vous demande un certificat médical pour renouveler votre licence ? Pourtant, il n’est censé le faire que tous les trois ans. Le Conseil National de l’ordre des médecins (CNOM) a publié le 23 juillet une mise au point à ce sujet.

Selon le CNOM, « le Code du Sport prévoit que la présentation d'un certificat médical pour le renouvellement d’une licence est obligatoire tous les 3 ans. » Les clubs sportifs formulent donc une demande illégale, d’après le communiqué du CNOM.

A lire aussi : Sport : de nouvelles règles pour le certificat médical

Les médecins surchargés

En pleine période d’incertitude quant à la poursuite de l’épidémie de Covid-19, le CNOM rappelle que « Les clubs et les fédérations sont tenus de respecter la réglementation et ne peuvent s’abriter derrière l’épisode sanitaire exceptionnel que nous avons connu pour s’en affranchir. »

En outre, le CNOM dénonce la perte de temps que constitue le renouvellement d’un certificat médical pour les médecins. « Il n’est pas acceptable que l’activité des médecins soit surchargée par des démarches illégales, inutiles et chronophages au détriment de la prise en charge des patients », affirme le communiqué.

A lire aussi : Sport : le certificat médical pour les enfants bientôt supprimé ?

Impact sur les patients

Renouveler des certificats d’absence de contre-indication à la pratique du sport chaque année relève d’une perte de temps également pour les patients, mais aussi d’argent. « Les clubs font supporter le coût d’un certificat inutile sur le plan légal » aux patients, « sans justification médicale au regard de la lutte contre la propagation du COVID 19 », détaille le CNOM.

De plus, les médecins déjà surchargés par l’épidémie de Covid-19 sont moins disponibles s’ils doivent s'occuper de ces certificat. La situation pénalise donc les patients, qui ont de plus en plus de mal a obtenir un rendez-vous.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr