L'hyperémotivité est-elle toujours symptomatique d'un problème psy ?

L'hyperémotivité est-elle toujours symptomatique d'un problème psy ? Quand tirer la sonnette d'alarme ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Bernard Granger, psychiatre et psychothérapeute :

"L'hyperémotivité quand elle atteint un degré important chez des patients borderlines, est effectivement une difficulté parce que ce sont des colères terribles ou des moments d'accablement, de tristesse ou de grande susceptibilité… Mais être émotif n'est pas une maladie. Et l'hyperémotivité ne suffit pas à définir le trouble borderline. C'est un trouble qu'il n'est pas facile de définir parce que tous les symptômes peuvent se retrouver dans d'autres pathologies. Et tous les symptômes s'ils sont peu intenses, peuvent se retrouver même chez des personnes indemnes de tout trouble."