Faut-il extérioriser ses colères ?

Je ne me mets jamais en colère, même quand il le faudrait, je suis quelqu'un de très calme. Rien d'inquiétant ? Quelles sont les conséquences d'une colère refoulée qu'on n'extériorise pas ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Stéphane Rusinek, psychologue des émotions et spécialiste des thérapies comportementales et cognitives (TCC) :

"Il n'est pas embêtant de ne jamais se mettre en colère à partir du moment où l'on sait exprimer ce qui aurait pu être une colère. À partir du moment où l'on sait exprimer à quelqu'un les choses qui auraient pu nous mettre en colère, il n'y a pas de problème.

"Une vieille idée est qu'il faut extérioriser ses colères car quand on les garde, il y a plus de problèmes en particulier des problèmes physiologiques comme les problèmes cardiaques, les problèmes d'ulcères… Mais on s'est rendu compte que les personnes qui extériorisaient leur colère et qui l'extériorisaient trop, avaient encore plus de problèmes. Garder la colère en soi n'est pas une bonne chose mais il faut savoir exprimer les choses. Une petite colère de temps en temps ne fait pas de mal car on est avant tout humain et on a tous des émotions. Garder sa colère en soi n'est pas une très bonne chose."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :