Pourquoi les frais de vétérinaire sont-ils si chers ?

En France, un foyer sur deux a au moins un animal de compagnie. Il faut en moyenne, compter 280 euros par an pour un chat, et 400 euros pour un chien pour les nourrir et les soigner.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Si le vétérinaire paraît cher, c’est que les gens oublient le véritable prix des soins de santé pour eux. La France possède cette grande chance d’avoir une sécurité sociale, qui prend en charge 70 % des frais de santé, ce qui n’est pas le cas en santé animale. Les vétérinaires ne sont pas considérés comme une profession de santé, c’est une profession de service. L’état considère qu’il n’a pas à la subventionner.

Plus cher qu’un médecin généraliste ?

C’est pourquoi les tarifs vétérinaires sont libres. Cette comparaison avec les tarifs d’un médecin généraliste est trompeuse selon le Dr Delpont, vétérinaire dans le 78.    

"On a une TVA applicable donc c’est déjà une très grande différence par rapport aux médecins explique-t-elle. On parle de 20 % quand même d’augmentation de prix par rapport à quelque chose qu'on comparait à l’identique. Je suis aujourd’hui dans un local où je suis généraliste mais je touche aussi à beaucoup de disciplines et pour faire la même chose en médecine humaine on aurait besoin d’aller chez un spécialiste de l'imagerie, dans un laboratoire, on aurait besoin d’aller à la pharmacie.

Aujourd’hui moi sur un animal qui ne va pas bien, je peux poser un diagnostic précis. Là où il faudrait 4 ou 5 rendez-vous en médecine humaine, ici tout est sur le même plateau. Le problème du plateau, c’est que du coup, il y a une surface, il y a aussi un loyer, il y a aussi du personnel pour m’aider parce que l’animal n’est pas toujours d’accord". 

Si tous ces animaux peuvent être hospitalisés sur place, c’est aussi parce que votre vétérinaire fait office de mini hôpital, c’est votre SAMU. Il a une obligation de continuité de soins avec les gardes. Votre vétérinaire est disponible du 24 h sur 24, 7 j sur 7 et s’il n’assure pas lui même la garde, il doit être associé à un service externe qui a aussi un coût. Cette obligation de continuité de soin n’existe plus avec le médecin de ville. 

Des médicaments qui coûtent cher 

Il n’y a pas que les frais dus aux actes de soins vétérinaire, il y aussi les médicaments qui coûtent plus cher aussi bien en pharmacie que chez le vétérinaire. Les vétérinaires ne sont pas des officines, mais les vétérinaires peuvent prescrire et délivrer un médicament s'ils ont examiné l’animal.

Ils peuvent ouvrir une boîte de médicaments et ne vendre que la quantité nécessaire. C’est moins cher que chez le pharmacien qui est obligé de vendre toute la boîte mais cela reste une dépense. 

"Pour mettre sur le marché un médicament vétérinaire, il a fallu faire des études pour l’espèce en question explique le représentant de l’industrie du médicament vétérinaire, Mr Hunault. Nous répétons 30 fois ces études pour correspondre exactement aux critères d’enregistrement équivalant à l’espèce en question.

Vous avez des coûts beaucoup plus élevés pour mettre sur le marché un médicament vétérinaire comparé à l’espèce humaine qui est sur toute la planète. Vous pouvez amortir votre médicament pour toute l’espèce humaine. C'est un marché mondial alors que quand vous avez un médicament pour les abeilles vous ne pouvez pas l’applique sur le cheval".  

Pas de générique en médecine vétérinaire

Il existe des génériques en médecine vétérinaire. Sur les 3 000 autorisations de mise sur le marché, il y a certains brevets qui sont déjà tombés dans le domaine public.

Dès que cela se produit, l’industriel innove en améliorant soit l’appétence donc le goût du médicament pour l’espèce en question, soit la forme galénique. Un comprimé difficile à faire avaler devient une pommade facile à appliquer, il y a donc toujours une excuse du prix de l’innovation. 

Prendre une assurance santé 

La solution est de prendre une assurance santé mais c’est aussi budget à prévoir il y a plusieurs assurances en santé animale. Ce n'est pas le même prix pour un chat ou pour un chien. Il faut compter entre 25 et 35 euros par mois.

La différence de prix tient au fait que l'animal n'a pas le même poids. Entre un Chihuahua d'un kilo et un Labrador de 30 kilos ou un Saint-Bernard de 70 kilos, ça n'est pas le même prix car ce n'est pas non plus la même quantité de médicament. Choisissez votre vétérinaire comme vous choisissez votre médecin et demandez un devis des actes. Vous verrez ainsi si c’est cher ou si c’est le prix juste.