Un livre solidaire

Donner de la voix pour être solidaire : c'est ce que propose, pour la seconde fois, l'association Valentin Haüy. Après le livre « Ensemble c'est tout » d'Anna Gavalda, c'est le best-seller d'Harlan Coben, « Ne le dis à personne » qui va être lu, du 3 octobre au 3 novembre 2011, pour sensibiliser le grand public à l'handicap visuel.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Un livre solidaire

"Cette année nous sommes très ambitieux, nous nous sommes fixé un objectif de 5000 lecteurs en un mois !", explique Françoise Lecordier, la responsable du projet AudioSolidaire de l'association Valentin Haüy. 5000 lecteurs pour le roman d'Harlan Coben contre 530 pour Anna Gavalda, "l'année dernière nous avons eu un tel succès avec Ensemble, c'est tout que nous avons du refuser des enregistrements alors cette année nous avons anticipé et prévu d'enregistrer plusieurs versions du livre avec différentes voix !"

Plus simple qu'il n'y paraît...

Livre ? Voix ? Enregistrement ? Le concept de l'audio-livre peut paraître compliqué et pourtant c'est tout simple. "Prenez un livre, un ordinateur, un micro, un casque et surtout des volontaires pour prêter leur voix et vous obtenez un livre audio", explique Françoise Lecordier. Pour le lecteur volontaire la démarche est effectivement simple, il lui suffit d'aller sur le site de l'association et de sélectionner la rubrique "AudioSolidaire". Une fois inscrit, le lecteur peut choisir entre un passage de texte avec dialogue ou un autre avec récit et ensuite enregistrer sa voix. "La démarche est facile et le temps requis moindre puisqu'un enregistrement c'est maximum une page à lire donc à peu près 2 à 3 minutes de parole !"

Un coup de communication

Une démarche qui a séduit des personnalités telles que Lambert Wilson, Véronique Jeannot, le chanteur Cali ou l'écrivain Jean Materne. Un investissement pour sensibiliser le grand public à l'handicap visuel. "Il faut bien comprendre que le but de cette initiative n'est pas de vendre le livre, ni qu'il soit écouté par des non voyants, la multiplication des voix ne rendant pas possible cette éventualité, mais surtout qu'il fasse parler de l'association, de ses créations d'audio-livre et qu'à travers tout cela l'handicap visuel soit médiatisé", précise la responsable. C'est ainsi, qu'à la fin du mois d'enregistrement, le 3 novembre 2011, les différentes versions du livre seront diffusées sur Internet. "Une grande chance car Harlan Coben nous a cédé ses droits d'auteurs pendant un an pour que l'initiative de l'association soit accessible au plus grand nombre !", conclut Françoise Lecordier.

En savoir plus :