Peut-on être porteur sain d'une hépatite ?

Peut-on être porteur sain, sans symptômes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Patrick Marcellin, responsable du service d'hépatologie à l'hôpital Beaujon à Clichy et chercheur à l'INSERM :

"C'est le paradoxe de l'hépatite. Comme l'hépatite est une maladie silencieuse, si on ne la cherche pas, on ne la trouve pas. Et si on ne dépiste pas, on ne guérit pas. Aujourd'hui cela est encore plus vrai étant donné que l'on a 80-90% de guérison avec les nouveaux traitements qui sont déjà présents et qui vont arriver en 2014. Il faut dépister. La moitié des 500.000 personnes atteintes d'hépatite en France (B ou C), ne savent pas qu'elles sont atteintes d'hépatite et elles n'ont pas de symptômes.

"Pourtant sans symptômes, on n'est pas considéré comme porteur sain. On est quand même malade. Il n'y a pas de relation entre les symptômes et la gravité de la maladie du foie. On peut développer une cirrhose, un cancer du foie... L'hépatite est la première cause de cirrhose, elle est la première cause de cancer, et la première cause de transplantation. 500.000 personnes sont atteintes. Heureusement tout le monde ne fait pas une cirrhose ou un cancer mais si on dépiste tôt, si on traite tôt, on prévient la cirrhose et le cancer, et on évite des traitements plus lourds. Comme on fait un dépistage de cholestérol ou de diabète, on va une fois dans sa vie faire un dépistage d'hépatite."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :