Les chirurgiens ont-ils une obligation de résultat lors d'une opération esthétique ?

Les chirurgiens ont-ils une obligation de résultat lors d'une opération esthétique ? Le patient doit-il prendre une assurance ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jean-Claude Dardour, chirurgien plasticien et esthétique :

"Le patient ne doit pas prendre une assurance, c'est le chirurgien qui a l'obligation légale d'avoir une assurance. Cela doit même être écrit sur le devis. Mais nous n'avons pas d'obligation de résultat. La chirurgie esthétique, c'est de la chirurgie et c'est avant tout de la médecine. En médecine nous avons ce que l'on appelle un contrat de moyen, et non de résultat. C'est-à-dire que nous avons le contrat de ne commettre aucune erreur, que ce soit au niveau de l'indication opératoire, de la réalisation de l'acte technique ou de l'information que l'on donne au patient, du suivi opératoire.

"Lors d'une expertise, le magistrat demande à l'expert s'il y a eu une faute. S'il n'y a eu aucune faute et que c'est ce que l'on appelle un aléa thérapeutique, car l'aléa existe, le risque zéro n'existe pas. Si le patient en a été réellement informé, dans ce cas il n'y aura pas d'indemnisation. Mais il n'est pas nécessaire pour le patient de prendre une assurance. D'ailleurs, cela n'existe pas."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :