La recherche reste mal connue des Français

A l'occasion des Journées annuelles d'Ethique qui se tiennent les 20 et 21 janvier 2012 à la maison de la Chimie, le Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE) a demandé aux Français ce qu’ils pensaient de la recherche et de la science. La moitié d'entre eux s'estime mal informée, et désire limiter le travail des chercheurs.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Enfermés dans leurs laboratoires, entourés d'équations complexes et de formules chimiques, les chercheurs font un travail qui reste encore mal connu du grand public.

A l'occasion des journées de l'éthique, le Comité Consultatif National d'Ethique a interrogé les Français sur leur vision de la science. Résultat : ils soutiennent leurs chercheurs, mais s’inquiètent des dérapages que pourraient entraîner certaines expériences. 

La très grande majorité, entre 84 % et 90 % selon les thématiques, approuve la recherche scientifique, en particulier ce qui concerne le cancer, la compréhension du cerveau et des maladies dégénératives, la recherche génétique…

Près de 70 % d’entre eux approuvent même la recherche sur l'embryon, mais seuls deux sur trois s'opposent à la modification du patrimoine génétique, et 83 % des Français sont contre le clonage. La grande majorité d’entre eux disent préférer laisser à la nature le soin de décider des caractéristiques physiques et mentales de leur enfant avant la naissance. 

Une certaine méfiance vis à vis de la recherche

Le sondage fait ressortir la méfiance que les Français ressentent vis à vis de la recherche. La raison ? Un sentiment d'opacité pour plus de la moitié d'entre eux. En effet, 53 % des personnes interrogées ne s’estiment pas assez informées sur les enjeux éthiques des avancées de la science.

Et comptent sur des comités de spécialistes légitimes, composés de scientifiques, d’intellectuels, de religieux, ou d’élus, pour poser des limites, et éviter les dérives de la science.

Les prochaines Journées Annuelles d'Ethique auront lieu les vendredi 20 et samedi 21 janvier 2012, à la Maison de la Chimie de Paris, 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris.

Source : sondage réalisé par l'institut de sondage BVA les 2 et 3 décembre 2011 sur un échantillon de 1 016 personnes de plus de 15 ans

En savoir plus :