La médecine de guerre, un enseignement constant pour la médecine civile ?

La médecine de guerre est-elle un enseignement constant pour la médecine civile, encore aujourd'hui ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Chloé Bertolus, chirurgien maxillo-facial :

"Les grandes descriptions du type de blessure qu'on pouvait rencontrer ont été faites il y a un siècle. Il n'y a probablement pas eu énormément d'évolutions des armes, énormément d'évolutions qui changeraient la typologie des blessures rencontrées. Les gueules cassées d'aujourd'hui, à part quelques exceptions, sont des patients victimes d'accident, victimes de cancer à qui on enlève une partie importante du visage pour cause de maladie et qui doivent aussi être reconstruits. Et finalement les techniques des uns profitent aux techniques des autres et tout cela avance côte à côte."

En savoir plus sur la chirurgie maxillo-faciale

Dossier :

Questions/réponses :