Extrait du film ''Ivresse'' de Guillaume Canet (2013)
Extrait du film ''Ivresse'' de Guillaume Canet (2013)

Ivre de vivre, à en perdre la vie

Depuis le 11 décembre 2013 est diffusé à la télévision et sur les écrans de cinéma "Ivresse", un court métrage du réalisateur Guillaume Canet. Son objectif, "essayer de faire réagir les jeunes" sur la question de la sécurité routière, "sans être moralisateur, ni vieillot", selon des propos rapportés par l’AFP.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

"On peut être ivres de plein de choses dans la vie", explique Guillaume Canet.

Son court métrage présente en effet les moments d'insouciance et de joie intense de la vie d'un jeune couple... insouciance qui les conduits, un soir, à prendre le volant après avoir bu.

Le réalisateur s'est lancé bénévolement dans ce projet de réalisation à la demande de Patrick Chesnais, engagé de longue date sur le sujet. En 2006, M. Chesnais avait perdu son fils dans un accident de la route lié à l'alcool. Il a créé en 2007 l'association Ferdinand, pour laquelle il a depuis fait réaliser huit courts métrages sur les dangers de l'alcool au volant, essentiellement adressés aux jeunes.

"On ne peut pas ne pas être touché par sa démarche et par le drame qu'il a vécu en tant que père. Je suis moi-même un jeune père et je ne suis pas insensible à tout ça", confie Guillaume Canet, qui a "perdu des gens de [sa] famille dans des accidents de voiture".

"Le peu de personnes que ça sensibilisera, ce sera toujours ça", conclut-il.

Ce film d'un peu moins de deux minutes sera diffusé jusqu’au 18 décembre 2013 dans les cinémas des groupes UGC, Gaumont-Pathé et CGR, et à la télévision. Il sera également diffusé sur le site Roulons-autrement.com, créé par la Fondation Vinci Autoroutes. Cette plateforme rassemble des vidéos sur la sécurité routière collectées à travers le monde entier.

L'alcool est responsable d'un accident mortel sur trois, sur les routes françaises. Les 18-24 ans, qui représentent 9% de la population française, comptent pour 26% parmi les morts dus à l'alcool, selon la Sécurité routière.