Congélation d'ovocytes : Facebook et Apple s'en mêlent

Deux géants de la Silicon Valley, Facebook et Apple, pourraient faciliter la congélation d'ovocytes pour les employées qui le désirent en leur payant le traitement. Le but, selon l'entreprise, serait d'offrir la possibilité aux femmes de ne plus choisir entre carrière et vie de famille.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les deux compagnies, qui emploient deux hommes pour une femme, et cherchent à attirer les femmes dans les rangs d'un secteur encore très masculin, couvriraient jusqu'à 20.000 dollars les frais d'une méthode de congélation d'ovocytes.

Selon NBC, Facebook a commencé récemment à comptabiliser la congélation des ovocytes dans la couverture médicale que l'employeur paye aux Etats-Unis, et Apple commencera à faire de même à partir de janvier 2015. Elles seraient ainsi les premières grandes entreprises à offrir à leurs employées femmes une telle possibilité.

Si certains saluent cette initiative comme un moyen de mettre hommes et femmes à égalité, en matière de carrière professionnelle, elle suscite également beaucoup de critiques. Plusieurs blogs estiment que cette décision est une manière de montrer que carrière et maternité sont incompatibles.

En France, l'autoconservation par congélation des ovules, dont le processus a été amélioré par la vitrification, est autorisée pour raison médicale par la loi de bioéthique, notamment lorsque la fertilité est menacée par un traitement stérilisant. Mais cette technique est interdite lorsqu'elle est utilisée pour retarder les limites imposées par l'horloge biologique.

VOIR AUSSI