Comment faire quand les douleurs chroniques sont banalisées par le monde médical ?

Comment faire quand les douleurs chroniques sont banalisées par le monde médical et que l'on n'est pas écouté ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Jean-Baptiste Thiébaut, neurochirurgien à l'unité de traitement de la douleur de la fondation de Rothschild (Paris) :

"Parfois les solutions ne sont pas simples. La douleur, c'est ce que le patient décrit. Il faut écouter le patient, on n'invente pas une douleur. Si on décrit une douleur, elle existe. C'est alors aux médecins de décrypter pourquoi les patients ont mal. Il faut donc écouter les patients et même quand on n'a pas de traitement, il faut essayer de les comprendre et les aider.

"La perception de la douleur est très variable selon les personnes. Notre cerveau en est le responsable. Suivant les conditions on ne va pas ressentir la même douleur, ce que les gens ne comprennent pas forcément. On ne ressent pas la même douleur tous les jours même si les causes sont les mêmes."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Trouve-t-on des unités anti-douleur dans toutes les villes ? À qui s'adresser ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Les méthodes non médicamenteuses (relaxation, sophrologie…) peuvent-elles être prises en charge par la Sécurité sociale ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Dans quels cas utiliser le paracétamol, l'aspirine ou l'ibuprofène ? Comment choisir ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • J'ai entendu parler de la cryothérapie contre les douleurs de la spondylarthrite ankylosante. Est-ce vraiment efficace ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Jean-Baptiste Thiébaut, neurochirurgien à l'unité de traitement de la douleur de la fondation de Rothschild (Paris)