Autonomie des personnes âgées : des gardes de nuit ?

Pourquoi n'y a-t-il pas de garde de nuit proposée par les organismes ? Etre disponible 24 heures sur 24 sans craquer, c'est impossible !

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Elisabeth Lesfargues, gériatre à la fondation de la Croix Saint-Simon (Paris) :

"C'est le problème de l'épuisement des aidants, dont il faut tenir compte parce que, notamment quand les aidants sont des conjoints, ils finissent quelquefois par mourir avant leur malade tellement ils s'épuisent justement.

"C'est un grand classique quand même chez les personnes âgées de refuser un peu systématiquement la mise en place d'aide. D'abord parce que cela consiste à reconnaître que l'on devient dépendant (il y a un processus de deuil qui doit se faire) et d'autre part, parce que les personnes âgées acceptent difficilement quelquefois le caractère intrusif, comme des étrangers qui entrent dans la maison.

"Donc pour faire en sorte que cette aide puisse être mise en place, il faut vraiment s'appuyer sur toutes les ressources locales, éventuellement la force de persuasion du médecin traitant ou l'intervention d'une assistante sociale."

En savoir plus :