AP-HP : polémique sur le logement des agents hospitaliers

Une quinzaine de tentes ont été installées le mois dernier devant l'hôpital parisien La Pitié-Salpêtrière pour protester contre la politique de logement de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) vis-à-vis de ses salariés.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

L'AP-HP possède un patrimoine immobilier très important, elle est le quatrième propriétaire foncier d'Ile-de-France. Certains de ses 11 000 logements sont loués aux salariés de l'institution à des tarifs préférentiels, mais depuis un an, la politique d'attribution des logements a changé.

Désormais, priorité est donnée à certains agents indispensables à la continuité des soins notamment les cadres de santé, les kinésithérapeutes et les infirmières. Mais selon la CGT, cette nouvelle politique n'est pas acceptable car elle ne prend pas en compte les critères sociaux et exclut les bas salaires.

Aujourd'hui, 2 500 dossiers de demande de logement sont en attente sur les bureaux de l'AP-HP.

Avec AFP