1. / Alimentation

La consommation de plats préparés est-elle mauvaise pour la santé ?

La consommation régulière d'aliments ultratransformés tels que les plats préparés pourrait être associée à un risque plus élevé de mortalité. 

Rédigé le

Plats préparés : quel impact sur notre santé ?

Les plats préparés font-ils courir un risque à notre santé ? Selon une équipe de chercheurs spécialisés en Epidémiologie Nutritionnelle à l’université Paris 13, une consommation régulière d’aliments ultratransformés serait associée à un risque plus élevé de mortalité, mais aucun lien de cause à effet entre ces deux facteurs n’a été prouvé. Ils publient leurs travaux le 11 février 2019 dans le JAMA Internal Medicine.

A lire aussi : Manger bio protège-t-il contre le cancer ?

"Il ne faut pas être alarmiste"

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé les habitudes alimentaires de 44 551 participants de 45 ans ou plus, appartenant à la cohorte d’étude française NutriNet-Santé. Entre 2009 et 2017, ces volontaires ont eux-mêmes renseigné leur catégorie socio-professionnelle, leur niveau d’étude, leur activité physique, leur poids, leur taille et leur mesures anthropométriques (tour de taille, de hanches, de cuisses…). En parallèle, tous les six mois, les participants devaient indiquer dans un questionnaire en ligne tout ce qu’ils avaient mangé et bu pendant trois périodes de 24 heures.
Les chercheurs se sont ensuite focalisés sur la part des aliments ultratransformés dans l’alimentation des participants. Résultat : pendant la durée de l’étude, 602 participants sont décédés et une augmentation de 10% de la proportion d’aliments ultratransformés dans l’alimentation correspondait à une augmentation de 15% de la mortalité.

Une corrélation mais pas de lien de causalité

La prudence reste toutefois de mise face à ces résultats : il s’agit d’une corrélation modeste et non d’un lien de causalité. Autrement dit, les scientifiques ne savent pas si la consommation de plats préparés augmente le risque de mortalité mais ils remarquent que les personnes consommant le plus de plats préparés sont également ceux qui ont un risque de mortalité le plus élevé. "Il ne faut pas être alarmiste pour le public et dire qu'en mangeant un plat préparé on a un risque supplémentaire de 15% de mourir", a ainsi confié à l'AFP Mathilde Touvier, directrice de l'équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle à l'université Paris 13, qui gère la grande étude NutriNet-Santé avec des chercheurs de trois autres institutions (Inserm, Inra et CNAM).

En attendant la réalisation de nouvelles études qui permettront d’étoffer les connaissances sur ce sujet complexe, les chercheurs se félicitent : "C'est une nouvelle pierre à l'édifice dans les recherches sur les liens entre aliments ultratransformés et la santé", observe Mathilde Touvier.

Les additifs des plats transformés en cause ?

Mais si un lien existe bien entre les aliments ultratransformés et la santé, sur quoi pourrait-il reposer ? Une des hypothèses retenues par les chercheurs est celle de la présence d’additifs, dont certains sont suspectés d’être nocifs pour la santé. Et, selon la classification alimentaire "Nova", des aliments sont dits ultratransformés quand ils ont subi des procédés industriels de transformation et contiennent de nombreux ingrédients, notamment des additifs. Un plat préparé, sans additifs, congelé ou pas, n'en fait donc pas partie, mais les plats prêts à réchauffer, les sodas et les snacks en général en font partie. A noter qu’ils sont également plus riches en sel ou en sucre et pauvres en vitamines et en fibres.

Tous les additifs ne sont cependant pas à diaboliser : les conservateurs, en particulier, ont leur importance car ils "permettent de garder les aliments dans de bonnes conditions, ce qui réduit le gaspillage tout en conservant la qualité nutritionnelle", rappelle à l’AFP le professeur Julian Cooper de l'Institute of Food Science and Technology.
 


"Aliments industriels : nous rendent-ils malades ?", Enquête de santé diffusée le 11 décembre 2018

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus