Vers intestinaux : quels sont les risques si on ne les traite pas ?

En l'absence de traitement, y a-t-il des risques de complication ?

Rédigé le , mis à jour le

Vers intestinaux : quels sont les risques si on ne les traite pas ?

Les réponses avec le Dr André Paugam, parasitologue-mycologue :

"Oui, il y a des risques de complication en cas d'absence de traitement. Il y a des risques de complication sur une parasitose qui s'appelle l'anguillulose en cas d'immunodépression, chez des patients qui pourraient être traités par corticoïdes à fortes doses ou qui pourraient être transplantés ou qui ont différents types d'infection. Il s'agit de l'anguillulose maligne, où il y a une multiplication du parasite qui peut envahir tout l'organisme et conduire au décès du patient. Cela peut donc être très grave.

"Quant aux ascaris, dont la taille peut atteindre les 20 centimètres, ils peuvent occasionner des complications chirurgicales : appendicite, angiocholite, pancréatite et des occlusions et ça peut parfois aussi perforer. Mais il s'agit plutôt de complications mécaniques, ils se coincent dans les conduits digestifs et quand ils sont très nombreux, ils peuvent être à l'origine d'une occlusion. La sanction sera chirurgicale. Il est grave et dangereux de laisser évoluer ce type de parasite jusqu'à la complication."

En savoir plus sur les vers intestinaux

Dossier :

Questions/réponses :