Une nouvelle espèce de moustique découverte à Mayotte

Une nouvelle espèce de moustique a été découverte à Mayotte. Selon l'Institut de recherche pour le développement (IRD), l'insecte pourrait transmettre les maladies virales comme la dengue et le chikungunya.

Rédigé le

Une nouvelle espèce de moustique découverte à Mayotte
Une nouvelle espèce de moustique découverte à Mayotte

Les entomologistes ont effectué une découverte qualifiée "d'inattendue". Alors qu'ils passaient au crible l'île mahoraise dans le but d'établir un inventaire complet des espèces de moustiques que l'on peut y trouver, les chercheurs de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et de l'Agence régionale de santé de l'océan indien sont tombés sur une espèce encore inconnue au bataillon.

Son corps est noir, brillant, orné d'écailles à reflet argenté ou jaune. Un spécimen élégant, qui lui a valu le nom de Stegomyia pia ("Pia" signifie "joli" en Shimaore, la langue mayotte). Mais derrière cette apparence flatteuse se cache un caractère nuisible. L'espèce fait partie de la famille des moustiques connus pour transmettre les maladies virales comme la dengue et le chikungunya, à laquelle appartient le célèbre moustique tigre. Toutes ces espèces sont proches sur les plans morphologiques et physiologiques et partagent de nombreux traits de vie comme le gîte larvaire préférentiel, les habitudes alimentaires et la longévité.

Toutefois, les scientifiques ont réalisé leur inventaire essentiellement sur les stades larvaires aquatiques et hors période épidémique. Ils n'ont "pas pu mettre la main sur des Stegomyia pia porteurs de l'un de ces virus et donc démontrer sa capacité vectorielle" a précisé l'IRD. Les chercheurs émettent cependant une forte présomption. Leurs prochains travaux permettront de confirmer ou non cette hypothèse.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus