Une inquiétante recrudescence de la grippe aviaire au Cambodge

Le gouvernement cambodgien a confié une certaine inquiétude, ce mardi 26 février 2013, face à la forte recrudescence de la grippe aviaire au Cambodge, qui a fait un huitième mort depuis le début de l'année.

Rédigé le

Une inquiétante recrudescence de la grippe aviaire au Cambodge
Une inquiétante recrudescence de la grippe aviaire au Cambodge

Un homme de 35 ans est mort après avoir contracté le virus H5N1 dans une province du nord-est, portant le total à neuf cas dont huit mortels depuis le 1er janvier 2013. Le Cambodge compte officiellement 30 cas dont 27 mortels depuis 2003.

"Nous sommes vraiment inquiets de la situation", a déclaré à l'AFP, Ly Sovann, chef adjoint du Bureau de surveillance des épidémies du ministère de la Santé.

"Il y a eu beaucoup de volailles mortes, mais les gens n'ont pas informé" les autorités, a-t-il expliqué, précisant que les informations mettaient parfois un mois pour parvenir aux responsables compétents.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a toutefois estimé que la situation restait sous contrôle. "Il n'y a toujours pas de transmission d'homme à homme du virus", a indiqué Sonny Krishnan, porte-parole du bureau de l'OMS à Phnom Penh, affirmant rester vigilant dans les provinces où des cas ont été répertoriés.

La maladie a fait plus de 360 morts dans le monde depuis 2003. Le virus H5N1 se transmet jusqu'à présent de l'animal à l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :