Un traitement contre le psoriasis, utile pour la sclérose en plaques ?

Le fumarate, un médicament utilisé depuis 20 ans pour le psoriasis, est testé sur la forme rémittente de sclérose en plaques. Actuellement en phase III d'essai clinique, il augure de résultats prometteurs d'après deux études publiées dans The New England Journal of Medicine, le 20 septembre 2012.

Rédigé le

Un traitement contre le psoriasis, utile pour la sclérose en plaques ?
Un traitement contre le psoriasis, utile pour la sclérose en plaques ?

La 1ère étude, baptisée DEFINE, objective une réduction des rechutes de 38 % dans le groupe qui prenaient deux fois par jour le médicament (nom de code : BG12) et de 34 % dans celui avec trois prises. Autre diminution notable, celle de la progression de la maladie (38 % dans le groupe avec deux prises).

La seconde étude, CONFIRM, va plus loin : elle compare le fumarate à l'acétate de glatiramère (mieux connu sous le nom de Copaxone®), un traitement de référence qui nécessite lui une injection quotidienne. Elle montre des résultats similaires, à la fois cliniquement et radiologiquement.

Le fumarate  pourrait donc représenter une alternative intéressante, avec deux arguments de poids, la voie orale et les effets indésirables bénins (rougeurs et troubles digestifs). Des résultats à approfondir bien sûr...

Sources :

- Gold R, Kappos L, Arnold DL, et coll. : Placebo-controlled phase 3 study of oral BG-12 for relapsing multiple sclerosis. N Engl J Med 2012; 367: 1098-107.
- Fox RJ, Miller DH, Phillips JT, et coll. : Placebo-controlled phase 3 study of oral BG-12 or glatiramer in multiple sclerosis. N Engl J Med 2012;367:1087-97.

En savoir plus