Un supervirus mortel découvert en laboratoire

Des chercheurs néerlandais et américains ont mis au point un virus mortel très contagieux à partir de virus isolés de la grippe porcine et aviaire.

Rédigé le

C'est une découverte digne d'un film de science-fiction. Imaginez un virus redoutable qui nous contaminerait un par un jusqu'à décimer l'humanité entière.

C'est en travaillant sur le virus H5N1, celui de la grippe aviaire, que des chercheurs néerlandais et américains ont identifié des mutations spécifiques qui le rendraient beaucoup plus contagieux et dangereux pour l'espèce humaine. "On connaissait les mutations du virus H5N1. Ces chercheurs ont réussi à éléborer une combinaison entre ces mutations aboutissant à ce nouveau virus très dangereux", explique le Pr. Bruno Lina, virologue à Lyon.

Un virus plus contagieux

Aujourd'hui, le virus H5N1 tue plus de la moitié des personnes qu'il infecte, mais ne se transmet pas facilement d'homme à homme. La souche virale mise au point par les chercheurs serait tout aussi mortelle, mais elle serait désormais capable de migrer d'une personne à l'autre et ce, via de simples gouttelettes en suspension dans l'air.

Cette découverte devrait permettre de mieux se préparer à une épidémie d'une telle ampleur. Mais elle soulève des questions : faut-il ou non la publier dans la célèbre revue scientifique américaine Science qui en a déjà reçu une copie ? La communauté scientifique craint en effet que ces travaux soient détournés au profit d'une arme biologique. Là, la réalité dépasserait la fiction.

En savoir plus