Un somnifère capable de sortir un patient du coma

On pourrait appeler cela un "miracle médical". Le Stilnox®, un médicament habituellement prescrit pour favoriser le sommeil, a réveillé un patient sud-africain plongé dans le coma depuis sept ans.

Rédigé le

Un somnifère capable de sortir un patient du coma
Un somnifère capable de sortir un patient du coma

Les faits sont rapportés par le Huffington Post. Il y a sept ans, un Sud-Africain de 24 ans tombe dans un coma jugé irréversible, après un accident de voiture. Son épouse, Nomfundo, ne pouvant se résigner à le laisser aux bons soins des médecins, entreprend des recherches et découvre que le Stilnox® était parvenu, plusieurs fois à travers le monde, à réveiller des patients dans le coma.

Malgré le scepticisme de l'équipe médicale, elle demande que ce médicament soit administré à son mari… qui se réveille et parvient, peu à peu, à reconnaître les membres de sa famille et à s'exprimer.

Selon les scientifiques, ces faits paradoxaux pour un somnifère s'expliqueraient par un principe actif du Stilnox®, le zolpidem. Le Dr Olivier Pallanca, psychiatre et spécialiste des pathologies du sommeil à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), atteste que le Stilnox® "peut être utilisé dans certains types de coma pour provoquer un éveil de 2 heures environ. Cela fonctionne dans un très faible pourcentage de cas, mais suffisamment pour mériter qu'on l'essaye systématiquement".

Les mécanismes du zolpidem restent pour l'instant inconnus. La découverte de cet effet du Stilnox® remonte à 1994. Un patient plongé dans un profond coma se voit prescrire du Stilnox® pour calmer des spasmes violents. En moins de trente minutes, Louis Vijoen, âgé lui-aussi de 24 ans, revenait à lui.

A noter que les effets de ce médicament sont limités dans le temps et que ses effets secondaires peuvent être importants. Ce médicament doit donc impérativement être prescrit par un médecin.

Source : "Ayanda Nqinana, Coma Patient, Speaks, Recognizes Family After Taking The 'Lazarus Drug' Stilnox", Meredith Bennett-Smith, The Huffington Post, 10 septembre 2012.

En savoir plus