Que peut signifier une hypertrophie surrénalienne gauche ?

Que peut signifier une hypertrophie surrénalienne gauche ?

Rédigé le , mis à jour le

Que peut signifier une hypertrophie surrénalienne gauche ?

Les réponses avec le Dr Hervé Baumert, chef de service urologie au groupe hospitalier Paris-Saint-Joseph :

"Pour l'hypertrophie surrénalienne gauche, il y a deux cas de figure. Généralement on a un nodule donc une formation tumorale qui peut être bénigne ou maligne. Il faut tout d'abord chercher à savoir si cette surrénale sécrète, dans ce cas on se trouve face à une tumeur sécrétante et on va avancer dans le diagnostic pour savoir quelle est exactement la nature de cette lésion. Et on a au contraire, des tumeurs non sécrétantes. On n'a alors plus les troubles d'augmentation de la cortisone... On réalise ensuite un bilan, essentiellement biologique à partir de prises de sang, à partir d'analyses d'urine. On va également faire un scanner et éventuellement une IRM pour avoir des informations plus claires sur la nature de cette lésion.

"Les deux cas de figure se présentent. Le plus fréquemment il s'agit de tumeur bénigne. On peut avoir des tumeurs cancéreuses au niveau de la surrénale ou des tumeurs primitives, notamment ce qu'on appelle le corticosurrénalome qui est une pathologie cancéreuse assez rare. Il y a aussi les phéochromocytomes qui généralement sont bénins mais il en existe un petit pourcentage qui sont malins. À l'opposé dans les tumeurs cancéreuses, on peut avoir ce que l'on appelle des métastases c'est-à-dire des localisations secondaires d'autres tumeurs. Les cancers primitifs qui donnent des métastases dans les surrénales sont avant tout le cancer du poumon et également le cancer du rein."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus