Piqûres de méduses, morsures de vipères : la hantise des estivants

Avec elles, la baignade peut vite devenir un cauchemar… Les méduses font partie des ennemis les plus redoutés de la plage et de l’été. Comment limiter la douleur en retirant les cellules urticantes ? Les méduses sont-elles toutes dangereuses ? A la montagne ce sont les vipères que l'on redoute. Que faire en cas de morsure ?

Rédigé le , mis à jour le

Piqûres de méduses, morsures de vipères : la hantise des estivants
Sommaire

A la rencontre des méduses

Selon les espèces, les méduses sont recouvertes en partie ou en totalité de cellules très urticantes.

Les méduses sont apparues il y a 650 millions d'années. C'est l'un des premiers animaux à posséder des cellules nerveuses et un cerveau !

La méduse nous fascine depuis des siècles ! On retrouve ses traces jusque dans la mythologie grecque. Méduse est en effet l'une des trois sœurs Gorgone. Les Gorgones se caractérisent par les serpents qui leur tiennent lieu de chevelure. Mais seule Méduse est mortelle et a le pouvoir de pétrifier celui qui la fixe. Elle meurt pourtant décapitée par Persée, qui a réussi l'exploit de la tuer sans croiser le regard de la Gorgone.

Il existe mille espèces de méduses connues dans le monde, la taille de ces animaux étranges pouvant varier d'un millimètre à 2,5 mètres de diamètre et 6 mètres de haut selon les espèces. Seulement certaines peuvent représenter une menace pour l'homme.

Les espèces de méduses en France

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes décrivent les espèces de méduses en France.

On rencontre essentiellement trois espèces de méduses sur les plages françaises. Celle que l'on peut croiser dans la Manche est l'aurelia, petite, dont les tentacules ne piquent pratiquement pas.

Dans l'Atlantique, ce sont les méduses rhizostoma qui circulent et peuvent peser 100 kilogrammes et mesurer 80 centimètres. Elles non plus ne piquent pratiquement pas.

En Méditerranée, en revanche, la pelagia noctiluca est une méduse très urticante, au point que sur la côte méditerranéenne, des alertes Méduses sont lancées chaque année.

On ne risque pas de croiser des méduses tous les étés. Il existe, en fait, des cycles de douze ans en moyenne où celles-ci apparaissent à proximité de nos côtes.

Il est donc important d'être très vigilant et d'éviter la baignade lorsque les postes de secours annonce une alerte Méduses !

Les bons gestes en cas de contact avec une méduse

Il faut tout d’abord rincer la piqûre de méduse avec de l’eau de mer.

Que faire en cas de piqûre de méduse ? Certains gestes peuvent éviter ou limiter les douleurs. Ne pas frotter pour ne pas faire éclater les petites tentacules restées sur la plaie (ce qui libérerait leur contenu urticariant), les retirer à l'aide d'une pince à épiler, rincer la plaie à l'eau de mer ou au sérum physiologique... Démonstration avec Setti Dali.

En cas de morsure de vipère

"En cas de morsure de vipère, qui provoque une douleur aiguë et un oedème spectaculaire, il faut proscrire le garrot et l'aspi venin mais appeler les secours sur son portable car tout le reste est dangereux", explique Xavier Bonnet, chercheur au CNRS.

Médecin au centre anti-poison du CHU d'Angers, David Boels souligne de son côté que toutes les morsures de vipères provoquent des troubles similaires : vomissements, troubles de la tension, oedèmes pulmonaires avec parfois des conséquences telles que des insuffisances rénales. Selon M. Boels, en dix ans, les vipères n'ont mordu que 700 personnes en France.

"Les cas les plus sérieux reçoivent un sérum anti-venimeux, extrêmement efficace, le VipèreSav". Dans tous les cas, les hôpitaux travaillent de concert avec les centres anti-poison et les patients une fois traités rentrent chez eux le lendemain de leur prise en charge.

Le Dr Gérald Kierzek, urgentiste, recommande en plus d'appeler les secours d'allonger la personne mordue, de la rassurer, dd'immobiliser le membre touché, d'enlever bague, bracelet et tout ce qui pourrait faire office de garot et si cela est possible de désinfecter et de mettre de la glace.

"Il ne faut pas paniquer car on a tout le temps d'aller à l'hôpital où l'on vous administrera un sérum, très efficace, le seul remède en cas de morsure", renchérit Xavier Bonnet.

Ce spécialiste des serpents rappelle toutefois que "la vipère est un animal très dangereux qui peut tuer". Pire, le venin de vipère est déconseillé au volant. "En cas de morsure, il ne faut surtout pas prendre le volant car le venin a la particularité de faire tomber dans les pommes", poursuit-il.

La vipère est un serpent au corps épais et aux yeux à pupille verticale. Les écailles de son corps montrent une arête longitudinale. Le dessin de ses marques dorsales est variable mais forme le plus souvent une bande en zigzag brun foncé ou noire. C'est un animal diurne qui mesure environ 80 cm.

Si l'on aperçoit une vipère, le chercheur recommande de la laisser tranquille. Selon lui, la plupart des morsures arrivent quand les gens veulent tuer une vipère. En tapant dessus, ce qui d'ailleurs est interdit, ou quand par mégarde, ils mettent leur main sous un fagot ou une pierre où le serpent s'était réfugié. En aucun cas, il ne faut chercher à la coincer dans ses retranchements dans une maison ou sous une tente de camping. Il faut se montrer fin diplomate au contraire et la laisser filer à l'anglaise, ce qui préservera sa dignité.

Souvent les gens prennent les vipères pour des couleuvres car ces deux serpents se ressemblent beaucoup et de fausses idées circulent sur eux comme sur l'ensemble des serpents.

Par exemple, contrairement aux idées reçues, ils n'aiment pas le lait, ne pratiquent pas l'hypnose, ne sautent pas et les morsures de ceux qui vivent en France n'entraînent pas de décès instantané, façon cobra ou serpent à sonnette. Les scientifiques déplorent, en revanche, la dégradation des milieux naturels dans lesquels vivent les vipères et les autres, entraînant parfois leur disparition.

"Les serpents peuvent rester très longtemps sans manger, la canicule ne les dérange pas. Mais si eux commencent à disparaître, il faut vraiment se faire du souci pour l'environnement", insiste M. Bonnet.

Source : AFP

En savoir plus

Dossiers :

Dans le forum :