Médicaments anti-douleur : existe-t-il une dépendance à la codéine ?

Y a-t-il une dépendance à la codéine, si oui, comment se sevrer ?

Rédigé le , mis à jour le

Médicaments anti-douleur : existe-t-il une dépendance à la codéine ?

Les réponses avec le Pr. Serge Perrot, rhumatologue au centre de la douleur de l'Hôtel-Dieu à Paris :

"La dépendance à la codéine existe. Le mot dépendance reflète différents éléments. Il peut s'agir d'une dépendance psychique, c'est-à-dire que l'on a vraiment besoin d'en prendre pour continuer à se sentir bien. Il peut aussi être question d'une dépendance physique. Quand on arrête, on a des syndromes de sevrage. Il faut donc aller plus loin et comprendre ce qui se cache derrière ce mot de dépendance. Il faut se méfier de la pseudo-dépendance. C'est-à-dire que l'on a besoin du médicament pour traiter la douleur. Dans ce cas il ne s'agit pas d'une dépendance. On a vraiment mal et on a besoin du médicament."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Que se passe-t-il si l'on fait une petite overdose de médicaments contre la douleur ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quels sont les effets indésirables du paracétamol ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Pourquoi le corps médical a-t-il accepté la suppression du Di-Antalvic ? Alors que le tramadol a des effets secondaires graves…
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quelle différence entre l'aspirine et l'ibuprofène ?
    L'aspirine : quelle dose au quotidien ? Est-ce bon pour le cœur ? Et pour le cerveau ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Serge Perrot, rhumatologue au centre de la douleur de l'Hôtel-Dieu à Paris