Le printemps est là, les allergies aussi !

Picotements des yeux, éternuements ou maux de tête : le printemps n'est pas encore là, mais son lot d'allergies est déjà bien présent. En cause : les pollens. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) publie sa carte de vigilance des pollens pour la semaine en cours (du 7 au 14 mars 2014).

Rédigé le , mis à jour le

Le printemps est là, les allergies aussi !

Comme chaque année, au printemps, le retour des pollens s'accompagne d'allergies. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) publie sa carte de vigilance des pollens précisant les types de pollens présents sur le territoire et le niveau de risque encouru par les personnes allergiques. C'est sans compter un taux élevé de pollution aux particules dans plusieurs régions, placées en "en alerte maximum" par les agences régionales de surveillance de la qualité de l'air. Un phénomène qui pourrait exacerber les symptômes chez les personnes les plus sensibles.

"Si le pollen de noisetiers, encore très présents sur une large partie Nord du territoire avec un risque allergique faible, termine peu à peu sa floraison, d'autres vont profiter de ces douces conditions météorologiques", selon le communiqué. "Les pollens de cyprès présents aussi sur tout le territoire, ne relâcheront pas la pression sur la côte méditerranéenne, maintenant sur cette zone un risque allergique maximal et partout ailleurs un risque faible à localement moyen", montre la carte de vigilance.

Voici quelques conseils à suivre :

  • Limiter les sorties
  • Fermer les fenêtres
  • Se rincer les cheveux le soir afin d'éviter un dépôt de pollen sur l'oreiller
  • Eviter d'aller à la piscine car le chlore risque d'aggraver les manifestations

On compte environ dix millions de personnes allergiques aux pollens, en France.

VOIR AUSSI :

 

Sponsorisé par Ligatus