La cigarette électronique de la discorde

Le lancement d'une cigarette électronique au chanvre, une plante dérivée du cannabis, créé la polémique et relance le débat sur la légalisation du cannabis.

Rédigé le

La cigarette électronique de la discorde

Vapoter du cannabis légalement en France… C'est la promesse commerciale de deux jeunes chefs d'entreprise qui ont présenté une nouvelle cigarette électronique au chanvre. Cette plante est un dérivé du cannabis légal, car sa molécule principale, le cannabidiol est considéré comme relaxant et anti-stress, contrairement à la marijuana qui contient du THC, une molécule interdite responsable de l'effet euphorisant.

Ce e-cigarette est fabriquée par une société franco-tchèque, Kanavape, qui vante les vertus relaxantes de son produit. Elle se présente comme une cigarette électronique classique, avec un liquide contenant 5% de cannabidiol, c'est la limite pour être légale. Elle ne contient pas de THC.

Cette cigarette n'a rien de "thérapeutique", il s'agit d'un énième parfum dit "naturel" dans le très juteux business du vapotage, mais qui selon les addictologues peut inciter les adolescents à aller plus loin : "Ils adorent ces objets tendance, ils vont d'approprier cet objet en se disant que c'est un joint électronique... Cela peut être une porte d'entrée vers d'autres consommations", explique le Dr Laurent Karila, addictologue à l'hôpital Paul-Brousse, à Villejuif.   

Une incitation à la consommation qui a conduit la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à saisir la justice pour faire interdire ce produit. Sauf jugement dans ce sens, les premières e-cigarettes au goût de chanvre devraient être disponibles prochainement sur Internet et dans les boutiques spécialisées. 

Sponsorisé par Ligatus