L'Aide médicale de l'Etat (AME) est-elle trop coûteuse ?

Dans son rapport sur le projet de loi de finances pour 2014, le député maire UMP, Claude Goasguen, dénonce une Aide médicale d'Etat (AME) devenue trop chère pour les finances publiques et des abus. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, vient d'annoncer un renforcement des contrôles. Mais au delà de la polémique politique, à quoi sert l'AME ? 

Rédigé le

L'Aide médicale de l'Etat (AME) est-elle trop coûteuse ?

Instaurée en janvier 2000, par Bernard Kouchner et Martine Aubry, l'Aide médicale de l'Etat (AME) s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions. Cette protection de santé est destinée aux étrangers qui ne remplissent pas les conditions de régularité de séjour exigées pour disposer de la Couverture maladie universelle (CMU) et qui sont présents sur le territoire depuis plus de trois mois.

Au 31 mars 2013, on dénombrait officiellement 264.000 bénéficiaires, dont plus de 167.000 résidants en Ile-de-France. Mais d'après le député, certains départements, comme la Guyane, sous-estiment leurs chiffres. Notamment à cause des personnes présentes illégalement sur leur territoire.

Le député dénonce aussi un manque de contrôle, permettant à un certain nombre de personnes de bénéficier de l'AME, alors qu'ils ne rempliraient pas vraiment les exigences légales. Claude Goasguen estime urgent de réformer ce système. D'après ses calculs, le coût de l'AME dépassera les 800 millions d'euros en 2013, alors qu'il n'était "que" de 700 millions en 2012, soit une  hausse de plus de 16%.