Espagne : la santé en crise

En Espagne, la crise et les mesures d'austérité frappent de plein fouet le système de santé qui était jusqu'il y a peu, réputé pour être l'un des meilleurs au monde. Les médecins sont partis en guerre contre les réformes du gouvernement, la Sécurité sociale est mise au régime sec, les dépenses de santé publique ayant été réduites de 7 milliards d'euros.

Rédigé le , mis à jour le

Espagne : la santé en crise

Près de 6 millions d'Espagnols sont au chômage. Des pertes d'emploi dues à la crise économique qui ravage l'Espagne depuis trois ans. Et des milliers de malades sont touchés par les déremboursements et les coupes budgétaires.

Chaque semaine ils sont donc des milliers à manifester dans toute l'Espagne pour protester contre ces mesures et ces restrictions, car aujourd'hui en Espagne il est de plus en plus difficile de se soigner. Et dans sa cure d'austérité, le gouvernement a même décidé de priver une partie de la population de couverture sociale.

Les immigrés qui ont perdu leur emploi en sont les premières victimes. C'est ce que dénonce la branche espagnole de Médecins du monde. Cette mesure est l'une des plus contestées aujourd'hui en Espagne. La réforme de la santé laisse ainsi les immigrés sans papier, sans aucune couverture sanitaire alors que la santé est un droit universel.

Fin de la santé gratuite pour les plus vulnérables, difficultés d'accès aux soins et chômage… d'après une étude du British Medical Journal, en Espagne, l'austérité pourrait augmenter les cas de suicide, de sida et de tuberculose.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus