Erreur médicale : pourquoi le dialogue avec le chirurgien fautif est-il difficile ?

Aujourd'hui les chirurgiens acceptent-ils un peu plus de parler directement aux parents ?

Rédigé le

Erreur médicale : pourquoi le dialogue avec le chirurgien fautif est-il difficile ?

Les réponses avec le Dr Michel Naudascher, médecin conseil des victimes spécialisé en réparation corporelle :

"La communication directe entre les chirurgiens fautifs et les parents est souvent difficile dans la mesure où dès que s'enclenche une demande d'indemnité des parents, le médecin ou le chirurgien saisit son assurance professionnelle. À ce moment-là, il est un peu dessaisi du dossier qui sera géré par les avocats de l'assurance et par le médecin conseil de l'assurance. Sa parole n'est donc plus aussi libre.

"Parfois en cours d'expertise ça revient mais très souvent, il n'y a pas ce contact direct que toutes les victimes ou toutes les supposées victimes attendent à un moment donné, ce qui désamorcerait beaucoup de dossiers et éviterait de partir dans une voie judiciaire ou dans une voie amiable comme la CCI. La parole du chirurgien est souvent bloquée."

En savoir plus sur les erreurs médicales

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus