Epilation laser : qui peut la pratiquer ?

Un médecin ayant délégué des actes d'épilation laser à ses assistants, sans les avoir encadré correctement, a été reconnu coupable de "pratique illégale de la médecine". Cette décision du conseil de l'Ordre des médecins a été confirmée par le Conseil d'Etat il y a quelques semaines. De quoi relancer le débat autour de cette pratique d'épilation définitive. Qui peut aujourd'hui proposer cette technique ? Que dit la loi ?

Rédigé le

Reportage de Claire Feinstein et Christian Galet

L'épilation au laser peut être proposée par trois acteurs différents : des esthéticiennes, des médecins exerçant seuls ou des médecins déléguant la pratique à des manipulatrices.

Pour les esthéticiennes, la règle est claire : interdiction formelle de pratiquer l'épilation au laser ou à la lumière pulsée, c'est-à-dire avec une lampe flash. Pourtant, de nombreux salons d'esthétique proposent ce service. Ils sont dans l'illégalité.

Le modèle le plus courant aujourd'hui, c'est celui des médecins qui délèguent l'épilation. Une disposition qui s'appuie sur un arrêté de 1974. Au début de chaque séance, le médecin se rend auprès de la patiente pour faire le point sur le type de peau et les éventuelles contre-indications. Ce sont ensuite des manipulatrices qui effectueront l'acte mais le médecin reste à proximité afin de pouvoir intervenir en cas de problème, notamment en cas de brûlure.

Mais depuis mars 2013, cette délégation de tâches est interdite : désormais, les médecins et eux seuls sont autorisés à utiliser le laser.

Le Conseil d’Etat a validé une décision de l'Ordre national des médecins en s'appuyant sur un arrêté ministériel de 1962. L'arrêté, vieux de 50 ans, dit que "seuls les docteurs en médecine sont autorisés à pratiquer une épilation qui utiliserait une autre technique que la pince ou la cire".

Pour le Syndicat national des dermatologues-vénérologues, cette position du Conseil d'Etat et l'Ordre des médecins est incompréhensible.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus