Echographie : mieux qu'une radio ?

Pourquoi l'échographie ne peut-elle pas remplacer plus souvent la radio ? N'est-elle pas moins compliquée et moins dangereuse ? Qu'est-ce que ne décèle pas l'échographie ?

Rédigé le , mis à jour le

Echographie : mieux qu'une radio ?

Les réponses avec le Dr Roger Bessis, échographiste et le Dr Julien Cazejust, radiologue à l'hôpital Saint-Antoine (Paris) :

"L'os n'est pas très bien exploré mais pour tous les autres organes qui contiennent du liquide ou des interfaces entre le liquide et un organe plein, il n'y a pas trop de problèmes à les explorer. Cela dépend de la pathologie que l'on va rechercher.

"Le tube digestif qui contient de l'air n'est pas très bien exploré non plus mais en effet, le foie, la rate, les reins sont très bien explorés en échographie. Donc c'est un examen de première intention qu'il vaudrait mieux faire, plutôt qu'un scanner en premier.

"Les endroits où il y a de l'air par exemple, les ultrasons ne passent pas bien, pratiquement pas. Les endroits où il y a de l'os, où il faudrait aller chercher quelque chose derrière de l'os, on va avoir du mal à passer. Il y a des obstacles.

"Souvent on trouve des fenêtres pour passer en ultrasons, c'est toute l'astuce qu'on peut avoir sur le plan technique. Comme pour explorer les cerveaux des petits fœtus par exemple, on passe par les fontanelles où il n'y a pas d'os.

"On trouve des astuces mais on ne les trouve pas pour tout."

En savoir plus :

 

Sponsorisé par Ligatus