Diabète : tester sa glycémie sans se piquer ?

Des chercheurs de l'université de Purdue aux Etats-Unis, ont mis au point un nouveau type de biocapteurs permettant de doser le taux de glucose, même dans de très petites quantités, dans les urines, les larmes et la salive.

Rédigé le

Diabète : tester sa glycémie sans se piquer ?
Diabète : tester sa glycémie sans se piquer ?

Le biocapteur est composé de feuillets de graphène, un cristal constitué d'atome de carbone, et de nanoparticules de platine sur lesquels l'enzyme glucose oxydase est chargée de détecter le glucose. La glucose oxydase est une enzyme permettant la transformation du glucose en péroxyde d'hydrogène et en un autre sucre.

Le tout est disposé sous la forme de trois pétales constituant des électrodes. Lorsque le fluide à tester, qui peut donc être des larmes, de la salive ou de l'urine, est déposé sur le capteur, l'enzyme va permettre de transformer le glucose en péroxyde, ce qui va générer un signal sur l'électrode.

"Ce travail est orienté vers le diabète, car nous avons utilisé la glucose oxydase. Mais nous pouvions tout simplement changer cette enzyme, par exemple en utilisant la glutamate oxydase, pour mesurer le neurotransmetteur glutamate afin de détecter la maladie de Parkinson et d'Alzheimer, ou l'éthanol oxydase pour surveiller les niveaux de l'alcool pour un alcootest. C'est très polyvalent et rapide", ont déclaré les chercheurs dans un communiqué.

Cette nouvelle technologie non invasive est révolutionnaire selon les auteurs de l'étude, car elle permet d'utiliser toutes les substances liquides produites par le corps humain pour tester la glycémie. De plus, les résultats sont très précis, car le dispositif permet de détecter le glucose à des concentrations entre 30 et 50 fois plus faibles que dans le sang.

A terme, ce biocapteur pourrait aider à diminuer, voire supprimer, les piqûres que les diabétiques doivent subir plusieurs fois par jour.

Sources :
- "Sensor detects glucose in saliva and tears for diabetes testing", Purdue University, 20 août 2012.
- "Nanostructuring Platinum Nanoparticles on Multilayered Graphene Petal Nanosheets for Electrochemical Biosensing", Advanced Functional Material, le 21 août 2012. Doi : 10.1002/adfm.201200551

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus