Quand est-on diabétique ou prédiabétique ?

En France, plus de 3,7 millions de personnes ont un diabète. Son dépistage est indispensable pour éviter des complications graves. Comment fait-on le diagnostic ? Quel est la différence entre le diabète et le prédiabète ?

Dr Charlotte Tourmente
Dr Charlotte Tourmente
Rédigé le , mis à jour le
La glycémie se mesure grâce à une prise de sang.
La glycémie se mesure grâce à une prise de sang.  —  Shutterstock

Le diabète concerne un adulte sur 11 en Europe.  En France, 5,4 % de personnes, soit 3,7 millions de Français.   

Il est dû à un excès de sucre, le glucose, dans le sang, appelé hyperglycémie. Le glucose est le principal glucide qui apporte de l'énergie, c'est un véritable carburant de notre organisme.   

La particularité du diabète est de rester très longtemps silencieux et de se développer à bas bruit. Tout l'enjeu est de le dépister avant que des symptômes ou des complications ne surviennent.  

Diabète, prédiabète : quelles différences ?

Le dépistage passe par une simple prise de sang, qui mesure la glycémie. Un jeûne d'au moins 8 heures est nécessaire avant l'examen.   

Un diabète est diagnostiqué si la glycémie dépasse 1,26 g/l, à deux reprises. Il est aussi défini par la présence de symptômes de diabète (soif intense, émission abondante d’urines, amaigrissement) associée à une glycémie supérieure ou égale à 2 g/l (ou 11 mmol/l).

Une prise en charge auprès d'un diabétologue est alors indispensable. Tout l'enjeu réside dans le fait de poser le diagnostic avant le développement de symptômes. Une alimentation adaptée, la pratique d'une activité physique régulière et si besoin, un médicament, permettront d'éviter l'évolution de la maladie.   

Si la glycémie se situe entre 1,10 et 1,25, il s'agit d'un prédiabète, aussi appelée hyperglycémie modérée à jeun. Cette phase précède la phase du diabète et ne provoque aucun symptôme. Mais elle impose un nouveau dosage un an après afin de vérifier si elle a évolué en diabète. Il est recommandé d'adapter son alimentation et de pratiquer une activité physique quand on apprend que l'on est prédiabétique.

À savoir, l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) recommande également la mesure du taux d'hémoglobine glyquée HbA1c, qui a l'avantage de ne pas être mesurée à jeun. 

Ce dosage est toutefois plus onéreux et sa place dans le dépistage reste controversée. Il n'est ni recommandé ni remboursé dans cette indication en France. En revanche, il reste un outil précieux dans le suivi du diabète.      

À partir de quel âge faire le dépistage du diabète ?

En France, le dépistage cible principalement les personnes à risque. Un âge de plus de 45 ans fait partie des facteurs de risque et justifie de réaliser un bilan incluant la glycémie. Si elle est normale, elle est à refaire entre trois et cinq ans, en fonction de la présence ou l'absence d'autre facteur de risque.

Attention, le dépistage doit être effectué à partir de 40 ans s’il existe un facteur de risque, comme des antécédents familiaux de diabète, une obésité, une hypertension non traitée, un infarctus ou une artérite. En cas de surpoids et d'obésité, les autorités américaines recommandent désormais un dépistage à partir de 35 ans, tous les trois ans.    

Les femmes qui ont eu un diabète de grossesse ou accouché d'un bébé de plus 4 kg sont elles aussi à risque. Elles doivent bénéficier d’une surveillance de la glycémie tous les ans.

Vous pouvez tester votre risque sur le site de la Fédération Française des Diabétiques. Attention, ce test ne remplace en aucun cas une prise de sang.  

Sources

· Vidal 
· HAS   

A lire sur Allodocteurs.fr

· Diabète de type 2 : priorité au dépistage et au traitement sur mesure
· "Le diabète est une maladie insidieuse"
· Du sport pour lutter contre le diabète
· Les complications liées au diabète sont-elles inéluctables ?
· Quelles sont les alternatives au sucre quand on souffre de diabète ?
· Comment le Covid-19 peut-il déclencher un diabète chez certains patients ?
· Diabète : bien réagir en cas d'hypoglycémie
· Quelles plantes utiliser en cas de diabète ?
· Le pain est-il déconseillé pour les diabétiques ?
· Pompiers, policiers, militaires… Des métiers toujours interdits aux diabétiques

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !