Diabète : le by-pass plus efficace que les médicaments

Pour soigner le diabète de type 2, les médecins ont recours à des antidiabétiques oraux et quelque fois à des injections d'insuline, associés à des conseils hygiéno-diététiques. Mais deux études récemment parues suggèrent que la chirurgie pourrait être beaucoup plus efficace que les médicaments chez les patients obèses. De nouvelles données qui pourraient bouleverser la prise en charge du diabète.

Rédigé le

Diabète : le by-pass plus efficace que les médicaments
Diabète : le by-pass plus efficace que les médicaments

La chirurgie destinée à restreindre l'absorption de nourriture, serait plus efficace que les traitements traditionnels pour contrôler le diabète chez les personnes obèses, selon deux études parues lundi dont une a été présentée à un congrès de cardiologie à Chicago.

L'essai clinique STAMPEDE a été mené aux Etats-Unis avec 150 personnes diabétiques de type 2 souffrant d'obésité à des degrés divers durant douze mois. Les participants, qui comptaient 66 % de femmes avec un âge médian de 49 ans, ont été répartis en trois groupes et ont été soumis à des traitements différents.

Régime vs chirurgie

Le premier groupe a été soumis à une thérapie intensive, mais néanmoins classique, de la prise en charge du diabète : une combinaison de mesures diététiques, d'exercices physiques et de prises de médicaments.

Les autres participants ont, en plus de la prise d'antidiabétiques, subi une opération de chirurgie de l'obésité, dite bariatrique. Le deuxième groupe a été soumis à un by pass (pontage gastrique), qui consiste à une réduction du volume de l'estomac associée à une dérivation dans le tube digestif pour diminuer l'absorption des aliments. Quant au troisième et dernier groupe, il a subi une sleeve gastrectomie, une ablation d'une grande partie de l'estomac pour en réduire le volume de 75 à 80 %.

Contrôle du diabète, perte de poids

Les résultats de cette étude, parus dans le New England Journal of Medicine ont été très probants : après 12 mois de traitement, les participants ayant subi l'une ou l'autre des interventions étaient entre trois à quatre fois plus nombreux à pouvoir contrôler leur diabète en comparaison à ceux du groupe non-opéré, et avaient réduit leur dépendance aux antidiabétiques. De plus, les patients de ces deux derniers groupes avaient perdu beaucoup plus de poids.

Une deuxième étude, menée par le Dr Geltrude Mingrone de l'université catholique de Rome, selon une méthodologie similaire, a donné des résultats aussi spectaculaires et confirmé la plus grande efficacité de la chirurgie bariatrique.

D'après le Dr Schauer, qui a mené l'étude STAMPEDE, même les patients qui ne sont pas vraiment obèses pourraient bénéficier de ces traitements chirurgicaux. Mais attention de ne pas prendre à la légère ce genre de solution. Comme l'a rappelé le praticien, ces interventions exposent à des risques de complication.

Source : New England Journal of Medicine

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus