Cancer de la prostate : certains compléments alimentaires mis en cause

Des médecins américains ont établi que la prise de suppléments en vitamine E et en sélénium pourrait être liée à une augmentation du risque de cancer de la prostate.

Rédigé le

Cancer de la prostate : certains compléments alimentaires mis en cause

L'étude publiée dans le journal de l'Association médicale américaine a été réalisée auprès de 35 000 hommes originaires des Etats-Unis, du Canada et de Porto-Rico. À l'origine, les médecins américains avaient pour objectif d'évaluer les avantages de la vitamine E et du sélénium dans la prévention du cancer de la prostate.

C'est au constat inverse qu'ils sont arrivés. Il apparaît en effet que ces suppléments augmenteraient de 17 % le risque de cancer de la prostate chez les hommes en bonne santé.

Depuis plusieurs années on sait qu'une alimentation équilibrée suffit à satisfaire les besoins nutritionnels. Cette étude ne fait que confirmer que les compléments alimentaires en vitamines, en fer, en minéraux n'ont qu'un effet limité.

Le prouve cette autre enquête réalisée outre-Atlantique et qui a montré que les compléments alimentaires comme les vitamines B6, l'acide folique, le magnésium et surtout le fer, pouvaient eux aussi être inutiles et même dangereux quand ils sont utilisés par des femmes âgées de plus de 60 ans. Un risque de mortalité plus élevé a ainsi pu être établi.

En savoir plus

Sur Bonjour.docteur.com :

 

Sponsorisé par Ligatus