Bisphénol A : protégeons les femmes et les enfants

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a présenté le 27 septembre 2011 son rapport d'expertise sur le bisphénol A. Les conclusions sont claires : il est urgent d'agir, et de remplacer "sans tarder" le bisphénol A par des substances moins nocives pour la santé.

Rédigé le , mis à jour le

Bisphénol A : protégeons les femmes et les enfants

Bisphénol A : les femmes et les enfants à l'abri ! C'est en résumé, ce que recommandent ce mardi matin les scientifiques de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). Leur rapport d'expertise est clair. Chez l'animal, le bisphénol A altère les organes de reproduction. Chez l'homme, rien n'est encore prouvé. Mais dans le doute, les scientifiques veulent limiter l'exposition des femmes enceintes et des enfants à ce composé chimique.

Et la tâche ne sera pas facile. Il suffit de voir la liste de tous les produits contenant du bisphénol A établie par les scientifiques de l'Anses. Jouets, branches de lunettes, CD, tickets de caisse... La liste est longue, et dépasse largement le domaine de l'alimentaire et du plastique. C'est du moins ce que révèlent les 2 rapports rendus publiques le 27 septembre 2011, à l'Anses. Explications dans ce reportage.

NB : La commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a voté, mercredi 28 septembre 2011, une proposition de loi socialiste interdisant l'usage du bisphénol A dans tous les contenants alimentaires, a annoncé l'auteur de la proposition, le député PS Gérard Bapt. Cette proposition, qui fait suite à l'interdiction en 2010 des biberons contenant du bisphénol A, n'a suscité aucun vote négatif au sein de la commission, seulement des votes pour ou des abstentions, a-t-il précisé à la presse. Ce texte sera soumis aux députés dans l'hémicycle le 6 octobre 2011.

En savoir plus

Sur Bonjour-Docteur.com :

Dans les médias : 

Et aussi :