Antennes relais : quel impact sur la santé ?

Acouphènes, troubles du sommeil, problèmes de concentration… ces symptômes sont-ils causés par la proximité des antennes relais ?

Rédigé le

Antennes relais : quel impact sur la santé ?

Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste - membre de l'ASEF :

"Nous avons essayé de faire une cartographie des symptômes que les gens pouvaient présenter. Ils ont tous un point commun, la proximité des antennes relais. Ces symptômes ont été comparés à ceux d'une population témoin. Concernant les troubles de la concentration, 27 % de la population étudiée en souffrent contre 4 % dans la population témoin. Dans la population proche des antennes, les acouphènes touchent 43 % des personnes alors que dans la population témoin seulement 15 % en souffrent. Pour les troubles du sommeil très fréquents en France, ils touchent 57 % de la population proche des antennes contre 27 % pour les autres.

"Pour l'étude, la population étudiée vivait dans une zone où il y avait vraiment une prolifération d'antennes relais sur le toit (12 à 14 antennes sur le toit). Nous nous sommes principalement intéressés aux gens qui vivent dessous les antennes relais. Les questions du sondage étaient anonymes. On leur a tout d'abord demandé s'ils se sentaient impactés par les antennes relais. La réponse a été affirmative pour 78 % des interrogés. Ensuite on leur a demandé les symptômes qu'ils présentaient. Souvent les personnes interrogées nous répondaient qu'elles avaient la sensation d'une tête pleine."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • J'ai dû changer mes filles d'école : une antenne a été installée à 100 mètres de la maternelle. Le principe de précaution n'est-il pas obligatoire ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • À la fac de médecine, on nous apprend que les ondes de téléphonie mobile ne sont pas ionisantes, c'est-à-dire non dangereuses. Est-ce totalement vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Catherine Begnis, médecin généraliste – membre de l'ASEF, et du Pr. Jean-François Lacronique, professeur de santé publique

Sponsorisé par Ligatus